Pelicans

Preview Game 2 Warriors – Pelicans : on force, mais Jrue Holiday, les vacances sont finies

Jrue Holiday
Source image : NBA League Pass

Après s’être fait balayer 123 à 101 par les Warriors, les hommes de la Nouvelle-Orléans seraient bien inspirés de réagir cette nuit. Avec le chef Curry de retour aux fourneaux, la tâche s’annonce difficile pour les Pelicans. Deuxième round à partir de 4h30.

Le premier tour des Pels face à Portland pouvait laisser imaginer une rencontre un poil plus disputée que l’a été le Game 1 entre Golden State et New Orleans. Si le premier quart-temps a été disputé, les gars de la Louisiane se sont ensuite cassés les dents sur la défense de fer des Warriors. Panier verrouillé, la bande de Steve Kerr a déroulé son jeu de transition, toujours aussi bien huilé, pour creuser l’écart. 76 – 55 à la pause, la messe est dite. Difficile d’espérer autre chose qu’une gifle lorsque Anthony Davis inscrit 21 points. Il faut dire que le Monosourcil n’a pas été beaucoup aidé par les 9 points de Nicolas Mirotic et les 11 de Jrue Holiday. Se prendre une déculottée par Golden State, c’est déjà arrivé à bon nombre d’équipes, mais les Pelicans ne devraient pas tendre les fesses une seconde fois si jamais ils veulent faire déjouer les pronostics. Une victoire semble impérative dès cette nuit à l’Oracle Arena pour les hommes d’Alvin Gentry, tant l’on sait la capacité des champions en titre à finir la série à l’extérieur. Contrôler les contre-attaques des guerriers d’Oakland serait déjà un bon début. Attention également aux bombes à 9 mètres de Stephen Curry, puisque l’artiste devrait arroser pour son retour sur les parquets.

# La clé du match : Jrue Holiday

Se farcir le chef Curry pour son retour, voilà ton cadeau, Jrue Holiday ! Il y a sans doute plus sympa comme mission défensive, mais celle-là, elle est pour toi. Tenter de calmer les ardeurs de Baby Face devrait déjà pas mal l’occuper, mais il faudra aussi être présent en attaque. Cadenassé par papy Iguodala et tonton Thompson durant tout le premier match, Holiday devra se montrer plus agressif. Certes, Iggy a encore de bons restes mais de là à stopper complètement la deuxième option offensive des Pelicans … c’est tendu. Après la sublime série d’Holiday face à Damian Lillard, on était en droit de réclamer un peu plus du Game 1 de l’arrière des Pels. 4 sur 14 au shoot, c’est largement insuffisant pour celui qui tourne à plus de 24 points, 3,8 rebonds et 6 assists depuis le début des Playoffs. On attend donc de retrouver la doublette Rondo-Holiday qui avait fait de bien vilaines choses aux Blazers, et il faudra que ce retour se produise si NOLA veut repartir vivant de l’Oracle.

Si l’on ne peut pas qualifier le match de « must-win », ce Game 2 s’en rapproche fortement pour NOLA. Rentrer au bercail avec l’avantage du terrain face aux Warriors serait une aubaine pour des Pelicans qui souhaitent se venger du sweep subi en 2015 lors du premier tour des Playoffs. Messieurs, à vous de jouer.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top