Raptors

L’avantage du terrain : un luxe pour les Raptors, à ne surtout pas lâcher face aux Cavs

DeMar DeRozan
Source image : NBA League Pass

Impériaux à domicile cette saison, les Raptors vont démarrer leur série face aux Cavs dès ce soir et vont vite réaliser que le plus dur est à faire : ne pas lâcher l’avantage du terrain, sous peine de vivre un nouveau cauchemar des mains du King.

Question, quelle équipe possède le meilleur bilan de toute la NBA cette saison, devant son public ? Réponse, les Raptors. Qui, à égalité avec les Rockets (34 victoires en 41 matchs), ont fait fondre en larmes des dizaines d’équipes passant par la cité canadienne ces 8 derniers mois. Autrefois piscine municipale pour grosse équipe en confiance, le Air Canada Centre est devenu une salle de torture au sein de laquelle peu de monde peut désormais s’éclater. Cela s’est notamment prouvé dès le premier tour des Playoffs face aux Wizards, la bande à John Wall tentant le tout pour le tout en déplacement. Même avec un grand meneur, même avec un banc efficace, même avec quelques efforts défensifs ou un ballon qui circule, Washington n’a pas pu s’imposer une seule fois sur les terres de Garou et c’est donc devant son propre public que Scott Brooks a dû rendre les armes au bout du sixième match. Une victoire qui, mine de rien, peut donner confiance aux Raptors dans la perspective de lourdes missions dans l’Ohio. C’est con, mais c’est statistique : si Toronto perd un seul match à domicile, il faudra l’emporter au moins une fois à l’extérieur pour accéder aux finales de conférences. Mais c’est probablement ce scénario, ultra-anxiogène, que les hommes de Dwane Casey doivent éviter impérativement. Donner non seulement aux Cavs la possibilité de prendre confiance après une série plutôt meh contre Indiana, mais aussi donner à LeBron James la possibilité de dicter l’issue d’une série à domicile. Vouloir gagner à la Quicken Loans Arena, même si c’est possible, est carrément osé.

Et ça, malheureusement, le King le sait mieux que quiconque. Dirigeant assez sereinement la série face aux Pacers, le meilleur joueur au monde (arrêtez, please) a limite choisi ses rencontres et a su quand parfaitement appuyer sur l’accélérateur. No disrespect envers Oladipo et ses potes, mais le Game 2, le Game 5 et le Game 7 sont des arguments suffisants. Le pire des scripts pour Toronto est donc de se ramener à Cleveland au Game 6 avec la balle de match dans le camp de James. Offrir à LeBron la possibilité de finir ça à domicile, c’est plus ou moins du suicide, même si on n’a pas encore vu ce que cette série pourrait donner. Mais alors à quoi bon avancer de telles suppositions, quand il n’y a pas eu le moindre entre-deux entre ces deux franchises ? Pour faire réaliser aux Raptors, tout simplement, que le plus grand des challenges va se présenter devant eux ce soir et jeudi soir. Ce n’est pas bien si Toronto gagne ses deux premiers matchs, c’est vital que Toronto gagne ses deux premiers matchs. Aller dans l’Ohio à 1-1 pourrait faire resurgir de vieux démons, présenter une formidable opportunité aux Cavs à domicile et donc créer une vague bien trop stressante pour Kyle Lowry et compagnie. Le meneur parlait justement de vouloir faire chuter le King, une mission qu’il entretient avec DeMar DeRozan depuis des années : jamais ses Raptors n’ont été aussi forts, et jamais LeBron n’a semblé aussi mal entouré. Les cartes sont là, les chiffres aussi, et la rencontre de ce soir servira de premier message à envoyer. Pas de choke autorisé, ou alors seulement si cette équipe s’avère capable de l’emporter à Cleveland… ce qui reste à prouver.

Il y a des Game 1 anecdotiques, et des Game 1 fondamentaux. Toronto ne joue pas simplement son premier match de la série face aux Cavs cette nuit, Toronto joue son évolution et ses progrès dans ce match. Imposer le rythme, l’emporter courageusement et montrer que les choses ont changé : messieurs, c’est à vous de jouer.

1 Comment

1 Comment

  1. ROMAIN ANDRE

    1 mai 2018 à 16 h 31 min at 16 h 31 min

    Égalité avec les rockets (malheureusement), pas avec les warriors

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top