Raptors

Preview Game 5 Raptors – Wizards : pression sur Toronto qui ne doit pas déconner au Air Canada Centre

Raptors lowry derozan

« Hey, tu mets quelle sauce dans ton kebab toi ? »

Source image : NBA League Pass

Après avoir mené la série 2-0, les Raptors sont de retour dans leur contrée canadienne sans l’avantage au score. Les Wizards n’ont perdu aucun match sur leurs terres pour revenir à 2-2. La série conserve donc tout son suspense à l’orée du Game 5 qui aura lieu ce soir à 1 heure.

Une des séries les plus excitantes sur le papier, Toronto – Washington s’est révélée moins belle sur le terrain. Sur plusieurs séquences c’est du n’importe quoi, parfois les équipes paraissent désorganisées, laissant plus de chance aux franchises jouant à domicile, confiance oblige. Du coup, les Wizards, grâce aussi à un backcourt en forme, ont réussi à recoller à 2-2. La pression change donc d’épaule, c’est désormais Toronto qui est attendu au tournant, et aucune erreur n’est permise. Car en cas de défaite, les Wizards n’auront plus qu’à finir chez eux. Evidemment, c’est plus compliqué que cela, mais dans les grandes lignes, ça montre bien l’importance de ce Game 5. Wall et Beal ont assuré chez eux, DeRozan et Lowry, c’est à vous de jouer les petits potes.

# La clé du match : une meilleure circulation du ballon côté Raptors

C’est peut-être le point faible de Toronto dans cette série. Si ce n’est pas forcément perceptible quand ont regarde le match, avec le recul, c’est assez frappant. Sur l’ensemble de la série, les Raptors ont un ratio assists/balle perdue de 1,33. C’est déjà pas brillant, alors quand en plus celui des Wizards est 2,38, ça devient problématique. Le problème réside principalement au poste de meneur, où le playmaking n’est pas au top. Fred VanVleet étant absent, la second unit perd énormément de son crédit. Dans le cinq majeur, Kyle Lowry n’assume pas vraiment son statut de All-Star. Vous allez nous dire qu’il est à 8,5 passes par match. Oui, mais ça ne compte pas quand 38% sont pour DeRozan, soit le go-to-guy de l’équipe. Cela témoigne du manque de fluidité dans cette équipe, le ballon est trop souvent dans les mêmes mains, faire confiance à Lucas Nogueira, c’est trop vous demander ? Plus sérieusement, il faudrait faire attention à ne pas retomber dans ces travers offensifs, parce qu’en face la vision de jeu de Wall à elle seule à une attaque plus diversifiée.

Les faiblesses des deux franchises ne sont pas légion, mais cette série est partie pour se jouer sur des détails. Du coup, si les Raptors veulent triompher, ça passe par des petits ajustements. Dwane Casey on compte sur toi, même si t’es chez toi, il faut sortir de ta zone de confort comme tu as su le faire durant la saison.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top