Pelicans

Rajon Rondo a activé le mode Playoffs : bonne nouvelle pour les Pelicans, un peu moins pour Portland

Rajon Rondo

Sur ses quatre derniers matchs de Playoffs, le meneur en est à quatre succès à l’extérieur.

Source image : NBA League Pass

Arrivé l’été dernier aux Pelicans en provenance de Chicago, Rajon Rondo participe cette saison à sa huitième campagne de Playoffs en carrière. Malgré ses 32 ans, le meneur a brillé lors des deux premiers matchs contre les Blazers, tout comme l’an passé. Mais cette saison, il a pour objectif de faire durer le plaisir.

Les deux premiers matchs du premier tour des Playoffs ont été remportés à l’extérieur par les New Orleans Pelicans. Si Anthony Davis et Jrue Holiday ont fait un énorme travail pour mener leur équipe à la victoire, Rajon Rondo a également fait bonne impression. En plus d’être coriace en défense, son apport offensif est excellent. Avec 11 points, 13 assists et 9 rebonds à 50% de loin en moyenne, il représente une réelle menace pour Portland. Une menace difficile à contenir tant Rondo est créatif et imprévisible. Le bougre est capable de ne mettre que 2 tirs sur 11, comme de faire 25 passes décisives en une petite trentaine de minutes. Du coup, Portland ne peut se permettre de le laisser jouer ou diriger le jeu à sa guise, ça pourrait faire très mal sur la suite de la série. D’autant qu’avec leurs  problèmes en attaque, Damian Lillard et C.J. McCollum ont tendance à oublier un peu les tâches défensives pour tenter de retrouver leur mojo face au panier. Du coup, le double-R en profite pour alterner entre petit jumper et caviars pour les copains dans la raquette.

Sa performance n’est pas sans rappeler ses Playoffs de l’an passé avec Chicago. En effet, l’année dernière il avait joué les deux premiers matchs de la série contre les Celtics, avant de se blesser. A l’extérieur, il avait donné le tempo à son équipe, qu’il menait de main de maître (11,5 points, 10 assists, 8,5 rebonds, 3,5 interceptions). Cette surprenante équipe de Chicago avait fini par perdre les quatre matchs suivants contre Boston suite à une blessure du champion NBA 2008 avec les C’s. Son absence a montré que son impact sur le collectif était indéniable, et cette année, cela semble être la même chose. Oui, son équipe n’est pas favorite, mais il brille et les Pels remportent les deux premiers matchs à l’extérieur, comme les Bulls en 2017. Sauf que cette année, le Rajon n’est pas blessé, et va pouvoir aider son équipe pour toute la série de Playoffs, et plus si affinité…

Bien évidemment, ce n’est pas Rajon Rondo qui va planter 40 points sur la truffe des Blazers pour passer au second tour, mais le meneur joue tout de même un rôle très important. Le numéro 9 est une source de problème pour les Blazers comme il l’a été pour les Celtics l’an passé, alors s’il restait en bonne santé, ce serait une arme très intéressante pour la suite à New Orleans…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top