Raptors

Preview Game 2 Raptors – Wizards : les Dinos veulent enfoncer le clou

Raptors lowry derozan

– T’as vu, il shoote bien John Wall
– Lol, arrête Kyle, on nous regarde là.

Source : NBA League Pass

Si la saison régulière des hommes de Dwane Casey s’est finie avec le meilleur bilan de l’histoire de la franchise (59 wins), beaucoup d’observateurs restent sceptiques sur la faculté de Toronto à assumer son statut en post-season. Après une victoire maîtrisée contre les Wizards au Game 1, les Raptors doivent confirmer obligatoirement à 1h00 cette nuit, sous peine d’entendre encore les mêmes critiques.

Toronto mène 1 – 0 et en ce sens c’est déjà un exploit : il n’y a pas eu de choke sur ce premier match ! Nous sommes un peu taquins mais on en a tellement pris l’habitude qu’ après leur saison fabuleuse et les playoffs arrivant, nous aiguisions déjà nos plumes pour écrire en gros : « Choke des Raptors » ! Pour ce match 1, on repassera. Une première opposition face aux Wizards maîtrisée dans le sillage d’un Ibaka dominant (23 points et 12 rebonds à 72% au tir) et voilà les Dinos devant. Malgré un duo DeRozan – Lowry en dessous de ses moyennes habituelles, c’est le banc de Toronto (encore) qui a marché sur celui des magiciens de la capitale. Les remplaçants des Raptors ont tout simplement inscrit deux fois plus de points que ceux de Washington (42 contre 21), emmenés notamment par Delon Wright et CJ Miles qui ont laissé parler leur adresse depuis le parking. C’est une victoire autoritaire 114 – 106 que les hommes de Casey ont validé ce dimanche.

Cependant ce succès est à confirmer à tout prix ce soir. En face, Washington, en manque d’adresse au tir à l’image d’un John Wall à seulement 30%, ne fera aucun cadeau aux Raptors. Il est venu le temps d’affirmer sa place de leader de l’Est pour DeRozan et ses coéquipiers afin de s’envoler pour la capitale avec un avantage de deux matchs. Pour cela il va falloir continuer de contrôler le rythme, continuer de baisser au maximum le pourcentage de réussite du duo Wall – Beal.

La clé du match : Bradley Beal

On aurait pu parler ici de John Wall et son adresse défaillante comme précisé plus haut ou encore de son excès d’engagement par moment (même si le volume de jeu du meneur reste une grande force pour son équipe et une menace pour l’adversaire), mais c’est bien Bradley Beal qui a le plus déçu au Game 1. En manque d’agressivité et avec un scoring moyen dimanche dernier, le numéro 3 de Washington va sûrement réagir ce soir et ce sont les Raptors qui pourraient en pâtir.  19 points, 2 rebonds et 4 passes, c’est bien trop peu pour espérer renverser les hommes du Air Canada Center. Washington a besoin d’un duo Wall – Beal agressif et conquérant pour entrevoir un espoir dans la série et tout ça dès ce soir ! Un coup de chaud de l’auto-proclamé meilleur backcourt de la ligue et les Wizards pourraient bien retourner à la maison avec une série à égalité. Chers amis de l’Ontario vous êtes prévenus, il faut confirmer même si Beal et les autres se réveillent.

Après cette première victoire, on veut de l’autorité ce soir Messieurs les Dinos ! Un retour de Beal dans ses moyennes ne sera pas une excuse, demain c’est 2 – 0 ou alors il nous sera impossible d’éviter les bonnes vieilles critiques et de ne pas vous prescrire un rendez-vous en urgence chez notre psy attitré…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top