Thunder

Le Thunder s’offre la première manche contre Utah : Paul George est le premier héros, c’était sympa comme apéro

Paul George

Call him Playoffs P.

Source image : NBA League Pass

Habitué à porter son équipe à bout de bras ces dernières années, Paul George a réactivé le mode Playoffs dès le Game 1 de ce premier tour face au Jazz. Russell Westbrook peut souffler un peu, le soutien arrivé à OKC l’été dernier n’était pas vain et le meneur sait désormais qu’il peut compter sur un coéquipier pour le seconder au scoring. Résultat, une première victoire méritée pour partir du bon pied dans cette série.

Sur le papier, cette opposition entre le quatrième et le cinquième de la Conférence Ouest est peut-être l’une des plus serrée de ce first round. Deux équipes aux styles bien différents s’affrontent et bien malin celui qui peut annoncer qui gagnera le droit d’affronter les Rockets le vainqueur de la série entre Houston et les Wolves au prochain tour. Chaque rencontre va être déterminante et c’est pourquoi il était important pour le Thunder de bien débuter à la maison, dans une Chesapeake Arena toute de bleu vêtu pour rendre l’ambiance encore plus électrique qu’elle ne l’était déjà. Incertain avant la rencontre, le dernier arrivant à OKC, Corey Brewer, était bien présent dans le cinq majeur avec pour mission de museler Donovan Mitchell. Une tâche compliquée qui le devient encore plus lorsque le rythme s’accélère comme en début de partie où le Jazz a tout de suite voulu mettre la pression sur son adversaire en lui faisait comprendre qu’il n’était pas là pour rigoler. Ceux qui doutait du principal concurrent de Ben Simmons dans la course au ROY ont eu leur réponse tout de suite avec quatre paniers au bout de quatre minutes de jeu pour permettre à Utah de passer un 16-4 d’entrée de jeu. A 21 ans, le débutant n’est clairement pas un rookie comme les autres et semble déjà dans son élément en Playoffs, de quoi faire flipper le Thunder. Finalement, c’est Paul George qui stoppait l’hémorragie avec deux tirs primés pour permettre à son équipe de finir la période à égalité (25-25). Car oui, le MIP 2013 était tout ce qu’il y a de plus chaud hier soir, de quoi faire cuire un œuf sur sa mimine droite en moins de 2 minutes.

Tandis que Westbrook fait du Westbrook, passant à deux assists de son premier triple-double de l’année en Playoffs, PG13 confirme qu’il n’a plus de problème de tir comme c’était le cas depuis le All-Star break. Le transfuge d’Indianapolis a mis tout le monde sur son dos pour creuser un premier écart proche des dix points dans le troisième quart-temps. Evidemment, c’est tout de suite plus pratique avec un poignet bien huilé. Il termine avec 36 points au compteur à 13/20 au tir dont un sublime 8/11 du parking qui aurait presque pu lui permettre de se qualifier en finale du dernier concours à trois points. Un record dans l’histoire de la franchise en Playoffs qui permet au Thunder de valider la première manche en conservant cet écart jusqu’au bout de la partie. On craindra même le pire pour le Jazz lorsque Donovan Mitchell est forcé de sortir du terrain dans le quatrième quart-temps mais le rookie confirme qu’il n’est pas fait du même bois que les autres et reviendra pour aider les siens à terminer la partie. Insuffisant malgré tout pour récupérer l’avantage du terrain. OKC l’emporte 116 à 108 et se rassure un petit peu grâce au lieutenant du MVP. Le Thunder a réussi à imprimer un rythme élevé empêchant la meilleure défense de la Ligue de s’organiser. Un style de jeu qu’il faudra chercher à reproduire dans le camp de Billy Donovan qui a remporté son premier duel contre Quin Snyder hier soir.

L’intensité était bien présente pour le match le plus abouti de ce premier week-end de Playoffs. Les Mormons n’ont pas à rougir de leur performance mais savent où ils doivent travailler pour empêcher OKC de prendre la confiance comme cette nuit. C’est là où un Thabo Sefolosha peut faire défaut alors que le Suisse aurait pu poser des problèmes à Playoffs P, l’alter ego de PG au printemps.

BoxThunder BoxThunder2

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top