Sixers

Joel Embiid pose un lapin à Hassan Whiteside pour le Game 2 : l’homme masqué vise le troisième round à Miami

Joel Embiid

Aucune raison de se presser pour les Sixers.

Source image : YouTube

En costume depuis deux semaines, Joel Embiid va encore devoir prendre son mal en patience. La Ligue a donné son feu vert au Camerounais qui devait soigner une commotion cérébrale avant de pouvoir revenir mais le staff des Sixers a préféré la jouer safe en le gardant au frigo une nuit de plus.

C’est peut-être le résultat du Game 1 qui a rassuré la franchise de Pennsylvanie. Sans leur leader charismatique à l’intérieur, les Sixers n’ont pas fait de détail à domicile, punissant le Heat de près de 30 points (130-103). Alors qu’on s’attendait à un gros chantier de Hassan Whiteside dans la raquette, le pivot non-drafté a été invisible (2 points et 6 rebonds en 12 minutes). Avec ce problème en moins, J.J. Redick et Dario Saric se sont régalés du parking pour s’offrir un premier succès probant dans cette série. La confiance est dans le camp du troisième de la Conférence Est qui ne va prendre aucun risque dans cette série qui semble sous contrôle. Annoncé apte à jouer après avoir respecté le protocole habituel en cas de commotion cérébrale, Joel Embiid va encore devoir attendre un peu avant de découvrir les Playoffs. Dans un communiqué, la franchise a annoncé que le pivot resterait sagement sur le banc pour encourager ses coéquipiers lors du deuxième acte prévu à 2 heures cette nuit. Une situation frustrante pour Jojo qui expliquait à Ramona Shelburne d’ESPN qu’il voulait déjà rejouer ce week-end pour le retour des Sixers en Playoffs après cinq années d’absence.

« Si ça ne dépendait que de moi, j’aurais joué mais je ne peux pas revenir si je n’ai pas l’approbation du staff. Mais tout se déroule comme prévu, j’ai pu faire tout ce que l’on m’a demandé et je me sens bien. »

Victime d’une fracture du plancher orbital suite à un choc avec l’épaule de Markelle Fultz, le MVP du Twitter game a manqué les huit dernières rencontres de la saison régulière, ce qui n’a pas empêché son équipe de terminer par un sans-faute. Les hommes de Brett Brown en sont désormais à 17 victoires de rang dont neuf en l’absence du Camerounais. Ben Simmons a encore frôlé le triple-double samedi dernier et il se débrouille très bien dans son rôle de leader. Rien ne sert de presser quoi que ce soit dans ces conditions, les Sixers pouvant nourrir de grandes ambitions dans ces Playoffs. Embiid a repris l’entraînement et doit encore prouver qu’il peut encaisser un choc sans peine. Le Game 3 de la série est prévu pour jeudi, ce qui lui laisse encore trois jours complets pour s’habituer à jouer avec un masque et négocier avec la NBA pour savoir quel accessoire il sera autorisé à porter.

« Le masque blanc est moins pratique en termes de visibilité, il fait beaucoup de buée. Mais nous devons attendre la validation de la Ligue pour le masque noir. Il y a peu d’options donc nous allons voir comment ça se passe. »

LeBron James est le dernier a avoir porté un masque en carbone avant de se le faire interdire par la Ligue, de peur de rendre cet objet cool et de voir les protections du visage se généraliser, donnant l’impression d’assister à un match entre superhéros.

Le champ sera libre pour Hassan Whiteside qui va devoir tenter de faire mieux que lors du premier match pour aider le Heat à revenir à égalité dans cette série. Ensuite, il recroisera une vieille connaissance en Floride, ce qui nous promet un beau duel vu la rivalité existante entre ces deux joueurs.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top