Warriors

Stephen Curry vise un retour en demi-finale de conférence : baby steps pour le baby face

Stephen curry

Step by Step

Source Image : YouTube

Le 23 mars dernier, Stephen Curry quittait prématurément ses coéquipiers après un choc au genou gauche. Près d’un mois plus tard les nouvelles sont encourageantes, mais les Warriors ne veulent prendre aucun risque, du coup rendez-vous au second tour des Playoffs.

C’est Shams Charania, l’insider de Yahoo! Sports qui a balancé en premier l’information : la réévaluation de Curry est formelle, il faut encore attendre trois semaines. Pas de problème, les fans des Warriors ne se faisaient pas d’illusion sur le fait que le Chef ne jouerait pas contre les Spurs, et on a vu lors du Game 1 que ce ne semblait pas être très problématique. En interne, Golden State préfère ne pas prendre de risque avec Curry, étant donné que le meneur a un historique de blessure long comme ses tirs. En plus, ce n’est pas comme si l’effectif ne reposait que sur lui. Certes, c’est une énorme menace offensive, sur laquelle repose un paquet de systèmes, mais il y a encore Klay Thompson, Kevin Durant, Draymond Green et même… Quinn Cook, qui tient étonnamment la baraque à la mène. Stephen Curry non plus ne s’inquiète pas, comme en témoignent ses propos au Warrior’s Broadcast Crew, relayés par NBA.com.

« Pour l’instant, il n’y a pas eu de contretemps dans la rééducation. Chaque jour j’avance dans le processus, mais je veux encore progresser pour revenir pendant les Playoffs. Ces deux semaines ont été très positives, j’ai retrouvé du rythme, de la force, de la souplesse et du mouvement. »

Le premier tour des Playoffs des Warriors contre les San Antonio Spurs sera loin d’être simple, bien qu’ils en soient favoris. En réalité, leur équipe est supérieure mais l’absence de Curry influe sur beaucoup de leurs systèmes, tandis que la défense des joueurs de Popovich est extrêmement chiante quand elle est en place. Certains voient en cette absence une opportunité pour les Spurs, puisque les Warriors restent sur six défaites lors des dix derniers matchs. Mais attention, se baser uniquement sur leurs dernières rencontres serait une erreur et on l’a constaté hier soir. Oui, un homme, Steve Kerr, connaît les forces de son groupe sans Curry, et sait comment l’utiliser, même contre les Spurs.

Pas de surprise, les Warriors laisseront donc du temps à Stephen Curry. C’est clair, le meneur doit revenir en pleine possession de ses moyens, peu importe le temps que cela prendra. Ce serait ballot que Curry se blesse à cause d’un retour précipité…

Source : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top