Thunder

Officiel : le Thunder est qualifié pour les Playoffs 2018, on passe enfin aux choses sérieuses

Thunder
Source image : Pinterest

En s’imposant sur le parquet de Miami cette nuit, le Thunder a retiré tout doute concernant sa participation aux Playoffs 2018 : oui, il y aura du Brodie et compagnie au-delà du 12 avril, envoyez la sauce.

On a eu quelques frayeurs jusqu’au bout dans les plaines de l’Oklahoma, mais finalement le plus important a été validé. On a eu quelques grosses déceptions cette saison dans les rues d’OKC, mais finalement le plus intéressant sera encore à observer. Oui, le Thunder est bien dans le groupe des 8 équipes qui iront en Playoffs cette année, non, ce n’est certainement pas ce ticket et le contexte de son obtention qui va cacher les galères connues par cette équipe tant attendue depuis septembre dernier. Avec un Big Three aussi puissant sur le papier et l’émergence de jeunes à fort potentiel, on en voulait nettement plus pendant la régulière. Trouvez-vous le type qui a parié sur une qualif du Thunder en Playoffs lors du 81ème match de la saison. La spéciale de Billy Donovan, avant de tout défoncer en PO ? Peut-être, ou peut-être pas, et à ce moment-là on pourra sortir les fusils pour juger la saison globale du Thunder. Quoi qu’il en soit, l’heure est pour le moment à la mini-célébration car c’est avec la manière que les potes de Paul George sont allés chercher leur billet. Au bord d’un potentiel cataclysme, les soldats d’OKC sont d’abord allés chercher une précieuse victoire à Houston, sans trembler.

Grosse défense, jeu collectif et patient en attaque, banc qui cartonne et un Westbrook qui active la vitesse supérieure ? On vous la fait courte, c’est exactement ce qui s’est produit, ou plutôt reproduit, ce lundi en Floride. D’abord malmenés par le Heat, les visiteurs ont su proposer leur meilleur basket au meilleur moment, histoire de faire taire le public de l’American Airlines Arena. Pendant que certains affirmeront – à juste titre – que la défaite arrangeait aussi les affaires de Miami, on répondra avec le sourire que le Thunder devait faire le boulot sans paniquer et c’est ce qui a été validé. Un nouveau triple-double pour l’ami Russell (23 points, 18 rebonds et 13 passes), de quoi le rapprocher un peu plus de son triple-double de moyenne sur une seconde saison de suite : il faudra 16 prises à l’animal ce mercredi, contre Memphis, pour créer une page d’histoire à lui seul. La mauvaise nouvelle, c’est que ceux qui ont du mal avec un tel forcage statistique vont devoir avaler une bonne grosse dose de RW0 ce mercredi. La bonne nouvelle, c’est qu’en ayant assuré la qualification des siens et fait le boulot sous les arceaux, le MVP en titre devrait réussir son challenge et donc fermer quelques bouches supplémentaires. Car oui, ultra-forcé ou pas, un accomplissement de la sorte reste phénoménal. Et si cela peut sauver la saison régulière clairement décevante du Thunder, on prendra ça avec plaisir. Rendez-vous mercredi soir, la tête libérée et le ventre vide.

On ne retiendra pas pendant longtemps la saison régulière d’OKC en 2017-18. Loin des pronostics, stressants jusqu’au bout, les joueurs du Thunder ont globalement déçu mais ils ont une grosse opportunité qui s’ouvre à eux : effacer les doutes et les soupirs en réalisant de grands Playoffs. Le potentiel, ils l’ont. Le volant entre les mains, aussi. Messieurs, à vous de jouer.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top