Nuggets

Denver refuse de se faire éliminer : victoire cruciale face aux Blazers, le finish s’annonce fantastique !

Jamal Murray
Source image : NBA League Pass

C’est peut-être la plus longue apnée de leur histoire, mais à Denver on aime les challenges respiratoires avec l’altitude. Cette nuit, les Nuggets ont battu Portland et validé une 6ème victoire de suite (88-82), pour rester dans l’incroyable course aux Playoffs.

Depuis une dizaine de jours, chaque match est le match de la saison pour les hommes de Mike Malone. Avec une marge de manoeuvre aussi fine que les cannes de Will Barton, les Nuggets savaient depuis quelques temps qu’ils n’auraient pas le droit à l’erreur. Une seule défaite, une seule, et tous les efforts concentrés depuis octobre dernier partiraient en fumée. Face à ce challenge réservé à l’élite, les copains de Paul Millsap ont élevé leur niveau de jeu et ont enchaîné les succès à un rythme excitant. Un, deux, trois, quatre, et cinq matchs de suite sans perdre histoire de mettre pression sur le Top 8 de l’Ouest, ce sont les Clippers qui servaient de dernier repas pour Jokic et sa clique. Sauf que pour le Serbe, la mission était bien plus hard ce lundi car un ancien de la maison venait lui botter les fesses pendant la majeure partie du match : Jusuf Nurkic, prêt à envoyer son ex-franchise en vacances. Si le géant de Portland a fait son boulot pour que les siens triomphent en terre hostile, la maladresse de Lillard et le manque d’aide en sortie de banc pénalisaient des Blazers un peu trop courts sur leurs shoots comme leurs initiatives. Et quand dans le dernier quart-temps l’armée de Terry Stotts pouvait définitivement enfoncer les Nuggets, c’est un sursaut des hôtes qui pris place et déchaîna le public du Pepsi Center. Un petit 22-13 absolument étouffant pour boucler cette rencontre peu offensive, chaque action du money-time puait les Playoffs et un léger fumet de Game 7. Car oui, pour ces deux franchises, l’emporter était primordial.

Mais au final ? Il y avait un peu trop de talent du côté de Denver, et de jambes courtes du côté de Portland. Jambes courtes, dans le sens où le Damian Lillard habituellement clutchissime balle en main devenait subitement un rookie, loupant lancers, shoots et même conduites de balle précieuses. Il n’en fallait pas plus pour que la jeunesse du Colorado prenne le dessus et bâtisse sur ce manque de sang-froid adverse, Jamal Murray, Will Barton et Nikola Jokic dirigeant leur paquebot pour rouler sur la pirogue de l’Oregon. Et derrière un run phénoménal de ces trois zozos, bien entourés par les Mason Plumlee, Devin Harris, Gary Harris de retour et accessoirement Paul Millsap, le lead était récupéré et il fallait ponctuer le tout. Avec quoi ? Une grosse défense, les rebonds arrachés par le Joker, le mode pot de colle activé par Harris, des rotations saines et parfaitement respectées pour frustrer des Blazers peur appliqués, il y avait le combo parfait pour que Denver s’impose en étant pourtant très nettement mené au score dans la partie. Tant mieux pour eux, tant pis pour Portland. En s’imposant à domicile, les Nuggets prolongent leur survie et nous offrent surtout un showdown tout simplement immanquable ce mercredi. Bilan à égalité avec les Wolves, retrouvailles dans le Minnesota, le perdant va en vacances, le gagnant part en Playoffs. Est-ce qu’on peut demander meilleur scénario ? Hell no.

Cette équipe de Denver refuse de perdre. Et cela tombe bien, il faudra mettre la cerise sur le gâteau en affrontant les Wolves ce mercredi. Peuvent-ils le faire ? Peuvent-ils compléter leur remontée fantastique et aller en Playoffs ? La réponse, dans un dodo et demi…

1 Comment

1 Comment

  1. Olivier

    10 avril 2018 à 6 h 27 min at 6 h 27 min

    « le perdant va en vacances, le gagnant part en Playoffs »..Si New Orleans perd ce soir et dernier match, ils finissent a 46-36, de meme que le perdant de Minnesota-Denver, or New Orleans n’a le tie-breaker sur aucun des 2..Donc le perdant n est pas forcement en vacances, correct?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top