Grizzlies

Marc Gasol a-t-il joué son dernier match à Memphis ? Standing ovation touchante pour le pivot

Marc Gasol
Source image : NBA League Pass

Pour le dernier match des Grizzlies à domicile cette saison, les fans ont passés une bonne soirée. Showtime des jeunes, gros score au final, victoire avec le sourire et standing ovation pour Marc Gasol. L’Espagnol, s’il n’est pas de nouveau dans les rumeurs aujourd’hui, pourrait bien l’être prochainement…

C’est une pensée qui traversait forcément quelques esprits, notamment ceux qui étaient venus applaudir les joueurs de Memphis une dernière fois cette saison, ce dimanche. En voyant les dernières secondes du match défiler et les confettis tomber, aucun supporter des Grizzlies ne pouvait laisser de côté ce doute, cette question un peu imposée bêtement sur la table. Et si c’était la dernière de Wendigo au Forum ? On traduit pour les non-habitants du Tennessee, est-ce que Marc Gasol a joué sa dernière rencontre dans l’enceinte des nounours ? Dans la saison la plus difficile de toute sa carrière, avec des pics logiques d’énervement et un changement d’entraîneurs dont il a été plus ou moins responsable selon les avis de chacun, le pivot était le premier à trembler de la voix en sortie de match. Interviewé par la téloche locale, Gasol ne pouvait que faire ce qu’il a fait depuis ses débuts. Parler de jeu collectif, d’envie de donner une dernière bonne image aux fans, évoquer le potentiel de ce groupe, bref se présenter proprement devant les caméras et faire le job. Que pouvait-il faire de différent ? Ce n’est pas le genre du bonhomme, de gueuler quand il sait que des gosses peuvent l’entendre. Mais aussi politiquement correct fût-il, Marc était bien dans les pensées de chacun, car il s’agissait peut-être de sa dernière sous ce maillot et devant ce public, celui qui fût le sien depuis ses débuts en NBA.

Devant l’interrogation centrale, plusieurs voies se présentent. Il y a celle du déni, pas envie d’en parler, pas envie de savoir. Il y a aussi celle du doute optimiste, le fait que Gasol reviendra bien dans ce vestiaire en octobre et qu’il partagera une nouvelle campagne avec Mike Conley et compagnie. Et puis il y a celle du nettoyage complet, avec un départ entre aujourd’hui et fin-août. Sachant que le management des Grizzlies est aussi bizarre qu’imprévisible, capable du meilleur (Tyreke Evans) comme du pire (la Draft), difficile d’affirmer ce qui va passer par la tête des décisionnaires. Cependant, une donnée non-négociable est bien présente et elle ne peut donner confiance aux fans de Memphis : dans un an, sauf cataclysme, Marc sera agent-libre. Player option tout à fait utilisable, mais il y a de quoi plisser les yeux. Et la probabilité de voir Gasol accepter une reconstruction autour de jeunes est plutôt faible, notamment quand on voit la façon dont l’Espagnol a réagi lorsque les défaites se sont enchaînées. Du coup, Chris Wallace et ses sbires n’ont pas vraiment le choix à la tête de la franchise. Laisser partir le meilleur marqueur et accessoirement meilleur joueur de ta courte histoire, contre rien du tout ? Attendre le mois de février pour faire péter un transfert ? Il y a quasiment un an, les Pacers se faisaient forcer la main par Paul George et ont réussi à négocier un joli deal pour repartir dans une chouette direction. Memphis pourra tenter la même voie, à moins qu’un dernier push soit testé avec Conley en pleine forme et un nouveau coach à bord.

On peut en débattre pendant des heures, peser le pour comme le contre, mais les dernières heures de Marc Gasol à Memphis semblent comptées. Agent-libre fort probable dans un an, l’Espagnol ne peut quitter les Grizzlies en laissant le management dans une merde noire. Le savent-ils ? Certainement. Agiront-ils ? Affaire à suivre…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top