Mode

Adidas devient l’équipementier officiel de la Big3 League : on se console comme on peut après la perte de la NBA

Big3 League

On a échappé à Big Baller Brand.

Source image : sneakernews.com

Après avoir perdu le marché de la NBA au profit de la virgule cette saison, Adidas sonne la révolte en devenant le nouvel équipementier officiel de la Big3 League, le championnat créé par Ice Cube qui rassemble d’anciennes gloires de la Grande Ligue dans un format de trois contre trois.

Ron Artest, Greg Oden, Amar’e Stoudemire, tous ont marqué la NBA à leur manière – certains plus que d’autres – lors des deux dernières décennies et tous se retrouveront dans les plus grosses salles du pays cet été à l’occasion de la deuxième édition de la Big3 League. Créée en 2017 par l’ancien membre des NWA, la Big3 repose sur une grosse campagne de marketing pour tenter de s’imposer comme l’une des meilleures ligues d’été du pays. Le retour d’Allen Iverson sur un parquet ? Un joli coup de la part de ce groupe d’investisseurs qui compte faire de ce championnat une référence pour les fans de balle orange qui n’ont presque rien à se mettre sous la dent de la mi-juin au mois d’octobre. En effet, sur le papier, cela représente un joli créneau à prendre et comme la Drew League sponsorisée par Nike, cela passe nécessairement par un partenariat d’image avec un grand acteur du sport concerné. En l’occurrence, la Big3 a annoncé dans un communiqué de presse que la marque aux trois bandes avait signé un contrat de trois ans pour équiper toutes les formations de la ligue à partir de la date du 11 avril prochain. Une fierté pour Mark King, le président d’Adidas North America.

« Aucune autre ligue ne lie le sport et la culture de la manière dont la Big3 le fait. Nous sommes extrêmement excités de faire équipe avec Ice Cube, Clyde [Drexler], et Jeff [Kwatinetz] et d’aider la Big3 à devenir une marque globale. »

Il faut dire que depuis que la firme allemande a perdu ses droits en NBA, on fait un peu la gueule au siège social de Herzogenaurach. Entre Derrick Rose et Kristaps Porzingis qui traînent plus à l’hôpital que sur les parquets cette année, heureusement que James Harden et Damian Lillard sont là pour porter l’étendard aux trois bandes. Les détails de l’accord passé avec la Big3 League sont inconnus mais Adidas espère sûrement profiter de cette compétition ambitieuse et en pleine expansion pour vendre du goodies et s’afficher sur le maillot de quelques Hall of Famers qui ont décidé de dire merde à la retraite pour prolonger leur carrière sur les parquets. Les maillots de la Team Trilogy vainqueur en 2017 ne sont pas encore des best-sellers mais on n’est pas à l’abris du phénomène qui a rendu hype les maillots de foot thaïlandais ces dernières années dans l’Hexagone. Sans dire qu’Adidas est aussi désespéré que cela, cette association permet à la marque de rester associée à l’univers du basket et plus particulièrement au 3×3 qui est en train de monter avec la récente annonce du CIO d’en faire un sport olympique dès les Jeux de Tokyo en 2020.

On ne sait pas si LaVar Ball a approché Clyde Drexler, le commissionnaire de la Big3, pour proposer de devenir son équipementier officiel avec BBB, mais toujours est-il que c’est Adidas qui a remporté le marché. Si ça peut éviter les maillots de dépasser les 1200 dollars pièce, ce n’est pas une si mauvaise nouvelle que cela.

Source texte : Big3 League

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top