Nuggets

Will Barton prêt à partir de Denver pour obtenir un rôle plus important : attention à ne pas être trop gourmand !

Will Barton

Les heures de Barton aux Nuggets sont peut-être comptées…

Source image : YouTube

Cette année plus que jamais, Will Barton est sponsorisé par Duracell. L’arrière de Denver réalise une saison plus que correcte et arrive en fin de contrat cet été. Agent-libre sans restriction, il aspire à un plus grand rôle chez les Nuggets… ou ailleurs.

Véritable pile électrique, l’arrière fait beaucoup de bien aux Nuggets cette saison. Présent à chaque rencontre, il a beaucoup starté, remplaçant au pied levé Garry Harris. Livrant les meilleures statistiques de sa carrière (15,3 points, 4,1 assists, 5 rebonds, 1 interception), il s’avère être une pièce maîtresse dans la course aux Playoffs des Nuggets. Son temps de jeu a donc logiquement augmenté, passant de 28,4 à 32,9 minutes, mais pas son rôle. Un fait que Barton déplore, et qui pourrait influencer son choix d’agent libre cet été.

« J’aime Denver. J’ai vraiment envie de rester aux Nuggets car ils m’ont donné ma chance et je leur en suis très reconnaissant. […] Mais je suis un starter, et il n’y a aucun doute là-dessus. […] Tout ce que je cherche, c’est du respect, de l’honnêteté et une équipe qui me montre qu’elle a vraiment envie de me signer. Après, j’ai besoin de confiance et de plus de responsabilités, pour montrer toute l’étendue de mon talent. »

Ces propos, recueillis par Chris Haynes d’ESPN, témoignent d’une certaine gourmandise de Will Barton. L’arrière estime qu’il vaut mieux qu’un rôle de sixième homme du côté de Denver. L’été dernier, il a d’ailleurs refusé une extension contractuelle de 42 millions de dollars sur 4 ans. Ses volontés soulèvent deux questions. Peut-il réussir dans un autre rôle que celui de joker de luxe ? Qu’en est-il de ses prétentions salariales ? Difficile à dire. Lors de ses deux meilleures prestations cette saison (37 et 28 points contre les Bulls et les Wolves), il est sorti du banc. C’est loin d’être surprenant puisque, contre des équipes faibles ou à faible profondeur (allô, Tom Thibodeau), son talent peut plus facilement s’exprimer. De plus, lorsqu’on compare ses statistiques en tant que titulaire et remplaçant à minutes égales, il apparaît meilleur en démarrant sur le banc, sauf au niveau des pertes de balle. Oui mais voilà, le bonhomme veut devenir titulaire, et le contrat qui va avec. Ayant refusé 10,5 millions de dollars la saison l’an passé, il va sûrement essayer d’aller chercher les 15 millions, en justifiant ses prétentions par d’autres contrats de la Ligue (Allen Crabbe et ses 19 millions de dollars, par exemple). Evidemment, plusieurs équipes seront intéressées par Barton, mais la plupart évoluent dans le bas de tableau. Pourquoi pas le Magic, si la franchise floridienne parvient à échanger Vavane, ou encore les Kings, qui manquent d’expérience dans leur backcourt.

Les propositions ne vont certainement pas manquer pour Will Barton cet été, à condition de ne pas flamber sur ses exigences salariales. Toutefois, il peut encore rester avec Denver, s’il parvient à performer pour les emmener en Playoffs. Sinon, les Nuggets devraient faire l’impasse, préférant logiquement donner les clés à Gary Harris et Jamal Murray.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top