Raptors

Preview Raptors – Pacers : Toronto peut verrouiller sa première place à l’Est dès cette nuit

Raptors vs Pacers

Si les Pacers ne sont pas de taille face aux grands Dinos, la première place à l’Est pourrait être scellée dès ce soir.

Source image : montage via howitworksdaily.com

À partir d’une heure et demi du matin, beIN Sports vous propose de suivre une superbe confrontation entre deux équipes bien placées à l’Est. Les Raptors sont premiers de leur Conférence, et les Pacers cinquièmes. Indy ne peut que gagner des places au classement, alors que Toronto pourrait sécuriser sa première place dès ce soir, en cas de succès combiné à une défaite de Boston face aux Bulls.

Les Raptors sont premiers de la Conférence Est depuis plusieurs semaines, depuis que Boston a subi de nombreuses blessures et n’est plus au niveau pour les concurrencer. Pourtant, malgré la fin de saison prématurée de Kyrie Irving, les Celtics étaient revenus à deux matchs des Dinos suite à la déconvenue de ces derniers face aux Cavs. Beantown pouvait même revenir complètement dans la course, s’ils s’imposaient avant-hier face aux Canadiens. Mais les joueurs de l’Ontario ont maîtrisé la rencontre, s’imposant 96 à 78 dans leur Air Canada Centre, et ont repris trois longueurs d’avance sur les verts (56-22 contre 53-25), alors qu’il ne reste que quatre rencontres à disputer à chaque équipe dans la phase régulière. Ainsi, une victoire de We The North contre les Pacers, conjuguée à une défaite des C’s contre les Bulls cette nuit, permettrait aux hommes de Dwane Casey de décrocher officiellement le premier spot de la Conférence Est. Si Al Horford et ses collègues s’imposent logiquement face à Chicago, il faudra encore attendre quelques jours pour valider le verdict. Au-delà du fait de valider la première place, les Raptors se doivent de faire un bon match contre Indianapolis, au moins de manière à marquer les esprits en vue d’une potentielle confrontation en demi-finale de Conférence. Cela représenterait d’ailleurs une victoire de prestige, la deuxième cette semaine, de quoi se mettre en confiance à moins de dix jours du début de la postseason. Toronto pourra profiter d’avoir son superbe collectif au complet. En plus du succès, l’objectif sera de ne pas faire de conneries, de garder tout le monde healthy, ce serait bête de perdre un élément à quelques jours du D-Day. Les trois premières affiches qui ont opposé les deux équipes cette saison ont toutes été serrés, et se sont jouées en fin de rencontre, avec sept points ou moins d’écart au score final. Indy avait remporté la première manche, et les Dinos s’étaient imposés sur les deux suivantes.

Le dernier, le quatrième duel (pas l’émission de France Télé) se déroule donc au Air Canada Centre, une salle qui ne réussit pas forcément aux Pacers, qui se sont inclinés lors de leurs huit dernières confrontations dans l’enceinte canadienne. Les hommes de Nate McMillan, revigorés par leur victoire d’hier soir contre les Warriors, 126 à 106, auront à cœur de briser cette mauvaise série dans l’Ontario. Pour ce faire, ils pourront s’appuyer sur un effectif sans blessés, ainsi que sur leur bonne dynamique, de six victoires en sept rencontres depuis le 23 mars. Avec un bilan de 47 victoires pour 32 défaites, les Pacers sont assurés de terminer au pire cinquièmes de leur Conférence. Cependant, ils ne veulent pas se contenter de ce bon résultat, et essayer d’aller chercher devant, soit Philadelphie et Cleveland, respectivement à 1,5 et 2 matchs devant eux. Il ne reste que trois oppositions à disputer pour Indy, autant dire que cela sera compliqué, mais ils pourront profiter du revers que subira le vaincu de 76ers – Cavaliers, qui se joue cette nuit. En cas de défaite de Philly, et de victoire des Fermiers face à Toronto, ils reviendraient à un souffle, soit un demi-match de Ben Simmons et ses potes. Ce n’est ainsi pas terminé, des objectifs restent à valider de part et d’autre, il y aura donc de l’enjeu dans ce qu’on pourrait appeler le C.J. Miles – Cory Joseph Game. Il y a deux ans, le shooteur était dans l’Indiana, et le meneur canadien était avec les Dinos, lorsque les deux franchises s’étaient affrontés au premier tour des Playoffs 2016. La série avait été tendue, et s’était conclue sur un Game 7 arraché 89 à 84 par les Raptors derrière les 30 points de DeRozan. C’est souvent serré entre ces deux écuries, et ça risque de l’être ce soir. Il faudra surveiller la belle match-up entre deux des meilleurs arrières de la Ligue, DeMar DeRozan qu’on ne présente plus, et l’archi-favori au titre de MIP, Victor Oladipo. Une opposition de style sympathique s’annonce entre Myles Turner et Jonas Valanciunas, alors que Kyle Lowry sera opposé par intermittence à son ancien back-up, Cory Joseph.

Deux équipes en pleine forme, sans absent. Toronto qui peut verrouiller définitivement une première place à l’Est, Indianapolis qui a faim, les deux équipes sont sur une bonne dynamique. La confrontation Raptors – Pacers a de quoi nous offrir un bon match de gala, en espérant que nous assisterons à une rencontre serrée, sans blessé. Avantage Dinos, qui reçoivent des Fermiers en back-to-back dans leur Air Canada Centre, à partir de 1h30 du matin. Ce choc sera à suivre sur beIN Sports 4, il y a de quoi se régaler.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top