Bucks

Jabari Parker incertain sur son futur aux Bucks : Milwaukee a pris le dessus sur son joueur

Jabari Parker

Quand tu réalises que tu ne toucheras pas le max.

Source image : YouTube

Après s’être fait deux fois les ligaments croisés (décembre 2014 et février 2017), Jabari Parker est revenu sur les parquets NBA. Le deuxième pick de draft 2014 arrive en fin de contrat cet été, et sa prolongation est un gros point d’interrogation à Milwaukee.

Le feuilleton Jabari Parker agite la Ligue depuis son retour, datant du 2 février dernier. Très régulièrement, l’ailier-fort de 23 ans adresse quelques mots à la presse, et redonne un souffle à l’affaire. Postulant à un contrat max, il était dernièrement enclin à partir cet été, mais l’histoire est loin d’être finie. Finalement, le dossier Jabari Parker, c’est un peu comme Plus belle la vie, il y a toujours des rebondissements plus ou moins crédibles. Par exemple, quand Jab déclare qu’il veut le max et rien d’autre, tout le monde n’y a pas forcément cru. Ses derniers propos, recueillis par Tim Bontemps du Washington Post, sont plus pragmatiques.

« Je sais que l’avenir des Bucks sera brillant, mais le mien est incertain. Peu importe leur choix, ils iront bien, j’en suis persuadé. En ce qui me concerne, je dois juste être préparé au pire, car tout peut se passer, on a déjà vu ce cas arriver. Je dois garder une bonne mentalité, car cette affaire est délicate. »

Comme pour tout joueur talentueux gravement blessé, le choix est compliqué. Même le cas DeMarcus Cousins interroge le front office des New Orleans Pelicans, c’est dire. Agent-libre restreint, Jabari Parker risque de rester aux Bucks si des offres intéressantes ne se présentent pas, mais il est difficile d’imaginer qu’aucune franchise ne soit intéressée par son profil. 20,1 points, 2,8 assists et 6,2 rebonds de moyenne à 21 ans la saison dernière, c’est loin d’être mauvais, c’est même suffisant pour que quelqu’un lâche le maximum, aux alentours de 80 millions sur 4 ans (allô les Nets ?). En réalité, son potentiel peut faire de lui une bonne affaire, mais ses blessures peuvent en faire un gâchis total. Jabari Parker, c’est un paradoxe, un pari un peu risqué. Sauf que là, il ne s’agit pas de deux euros misés sur un match, c’est 20 millions de dollars la saison. Ça fait cher le foirage.  Alors, Bucks ou pas Bucks ? Nul ne le sait. La seule certitude, c’est que Milwaukee n’a pas l’air enclin à lui offrir le maximum.

Contrat max ? Pas contrat max ? Avenir aux Bucks ? Pas avenir aux Bucks ? Beaucoup de questions et très peu de réponses. À l’heure actuelle, seules des déclarations font avancer l’affaire, mais n’apportent rien de concret. La décision se prendra donc en temps voulu, c’est-à-dire après les Playoffs, que Jabari Parker jouera pour la première fois de sa jeune carrière dans quelques jours.

Source texte : Washington Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top