Wizards

Ne surtout pas jouer LeBron au 1er tour des Playoffs : Tomas Satoransky rejoint l’avis des autres à l’Est

Cavs LeBron James
Source image : Sports Center

Si certains sont concernés par la question qui entoure le futur champion NBA en juin prochain, d’autres sont plutôt concentrés sur la gueule qu’aura l’adversaire du 1er tour : Tomas Satoransky pense comme beaucoup de monde à l’Est, si tu peux éviter LeBron mieux vaut ne pas hésiter…

Bonjour le tyran. Dans la famille des ogres qui effraient toute une population, le monstre d’Akron est assez flippant actuellement. On avait eu droit à des propos assez fébriles venant de Dario Saric il y a quelques jours, le Croate expliquant simplement qu’en souhaitant avancer jusqu’au second tour minimum avec ses Sixers il préférait éviter de croiser la route du King. Et bien c’est un autre copain européen qui a donné un avis similaire en se cachant sous une table, en la personne de Satoransky. Back-up à Washington depuis le retour de John Wall et excellent cette saison, Tomas a beau être un grand compétiteur lui aussi, il a conscience du bordel que BronBron est capable de mettre dans sa conférence. C’est simple, l’ailier ne connaît pas le mot « vacances » au 1er tour des Playoffs puisqu’il n’a jamais perdu un first round. Pas la moindre défaite, zéro, nada, des ratés ensuite en demi, en finale de conférence ou en Finales NBA, mais pas dès la fin du mois d’avril. Cette réalité statistique et sportive fait qu’à l’Est, on se planque et on se positionne au mieux pour ne pas croiser LeBron dans dix jours. Et Washington, mine de rien, a la possibilité de se retrouver face aux Cavs sur une série pouvant aller jusqu’en 7 matchs. Sato est très clair sur ses intentions et il le dit avec humour, si on peut jouer quelqu’un d’autre c’est avec grand plaisir.

“Pour moi, Cleveland reste la pire option à jouer (au premier tour). Je serais probablement ravi de pouvoir jouer quelqu’un d’autre. […] C’est à cause de LeBron, évidemment. Il augmente toujours son niveau de jeu pendant les Playoffs et c’est très difficile de jouer contre lui. Cela fait quoi, huit ans qu’il n’a pas perdu de match en Playoffs ?”

Une façon un peu exagérée et amusante de décrire les choses, mais c’est un peu le sentiment qu’on a quand on voit ce que James impose à son Top 15 depuis 2011. Cher Tomas, cela fait surtout huit ans que LeBron n’a pas fait autre chose que de participer aux Finales NBA. Donc, quelque part, le mec n’a autorisé aucune autre équipe que la sienne à représenter l’Est. Miami, Cleveland, on aurait même pu le foutre chez les Knicks que LBJ nous aurait offert du basket en juin au Madison Square Garden. Aujourd’hui, Washington est assis au spot numéro 6 et affronterait donc… les Cavs au premier tour des Playoffs. John Wall a beau être de retour, la question qu’on se pose en scred dans les rues de la capitale est la suivante : et si on chutait un poil sur cette fin de saison, histoire de se retrouver contre Boston plutôt que James et ses potes ? Le spot numéro 7 de l’Est n’est pas bien loin, il suffit de se laisser plonger en croisant les doigts pour que Bucks ou Heat fassent le taf, mais il est clair que les Wizards vont devoir être malins s’ils veulent une bonne matchup au premier tour, parce que vu comment les choses se profilent on pourrait avoir droit à un Storansky bien blasé le 12 avril en voyant le tableau final de sa conférence.

Saric des Sixers dit non, Satoransky des Wizards dit non, mais qui veut jouer LeBron et sa team au premier tour des Playoffs ? Que quelqu’un lève la main et se porte volontaire. De toute façon, un malheureux sera envoyé en sacrifice humain dans quelques jours, donc autant y aller avec le coeur.

Source : NBCSports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top