Spurs

Preview Spurs – Rockets : San Antonio se reposera encore sur LMA pour tenter un hold-up dans le derby texan

spurs

LaMarcus Aldridge et ses Spurs accueillent les Rockets, un match qui pue les Playoffs.

Source image : NBA League Pass

Accueillir les Rockets n’est jamais simple, même au AT&T Center. Alors, quand en plus il s’agit d’un match crucial dans la course aux Playoffs, il ne faut pas se rater. L’objectif est clair, refaire le casse des Playoffs 2017 à partir de 21h30.

Les San Antonio Spurs, actuels quatrièmes de la Conférence Ouest, n’ont pas une fin de saison facile. Sur les six prochains matchs, trois sont contre des concurrents directs (aux Clippers, contre Portland, et à New Orleans), autant dire que tous les matchs comptent. Et ce ne sont pas les Rockets (même premiers de la Ligue) qui vont effrayer l’armada de Popovich dans sa course aux Playoffs. 22 ans de présence continue en postseason, ça ne se stoppe pas comme ça. Dixièmes il y a une quinzaine de jours, les Texans ont passé la cinquième et pointent désormais au quatrième spot, pépouze. Le secret de cette remontée ? Du coaching, beaucoup d’expérience, et surtout un énormissime LaMarcus Aldridge, tournant à 29,4 points, 2,2 assists, 8,4 rebonds, 1,6 contre, à 56,8% au tir, durant cette période. C’est ce qui s’appelle les poser sur la table. Est-ce que ça suffira sur une série au meilleur des sept manches ? Peut-être pas mais il sera le temps d’en reparler plus tard et il s’agit pour le moment de valider l’avantage du terrain au premier tour.

En l’absence de Kawhi Leonard, l’ailier-fort a pris les choses en main, si bien que toutes ses absences récentes ont été synonymes de défaite pour les Spurs. Son retour, insuffisant à Milwaukee (défaite 106-103), et limité à Washington (défaite 116-106), a finalement porté ses fruits contre le Thunder (victoire 103-99). Ainsi, au complet (mais toujours sans Kawhi, parti pour New York), cette équipe des Spurs est un réel danger. Mais attention toutefois, l’inverse est valable, car, sans LMA, aucun joueur n’est parvenu à prendre le lead. A Houston, tout n’est pas rose non plus, Chris Paul étant blessé, et la dernière copie contre les Suns étant mauvaise. Gerald Green qui fait gagner son équipe au buzzer, bienvenue en 2018… Les Rockets restent tout de même sur 11 victoires de suite et voudront certainement continuer d’améliorer le meilleur bilan de leur histoire en triomphant dans ce énième derby texan de la saison. Car c’est bien connu, un derby ça ne se joue pas, ça se gagne. Et ce peu importe le contexte dans lequel il est disputé.

Vous l’aurez compris, ce derby texan, avancé à 21h30, s’annonce d’ores-et-déjà palpitant. Avec LaMarcus Aldridge en forme, les Spurs peuvent faire tomber n’importe qui, y compris les Rockets. Sans Chris Paul, James Harden devra sortir un gros match, à moins que Manu Ginobili ne sorte de sa boite…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top