Raptors

Preview Celtics – Raptors : l’heure de verrouiller la 1ère place pour Toronto, et un message à envoyer

Raptors lowry derozan
Source image : NBA League Pass

Pour la troisième fois cette saison, Raptors et Celtics se rencontreront avec des fans en attente. Mais probablement pour la première fois de l’année, Toronto aura un clair message à envoyer et pas le droit à l’erreur.

Alors comme ça, la 1ère place de la Conférence Est est encore jouable ? Et il y a un évident débat pour le titre de Coach de l’année, entre Dwane Casey et Brad Stevens ? Cela tombe bien, les deux franchises en tête de leur Top 15 se rencontrent ce soir (1h30 du matin) à Boston. Dire qu’on aurait bien aimé voir deux effectifs au complet est un doux euphémisme, tant les Celtics sont rongés par les blessures et les absences. Al Horford, Kyrie Irving, Marcus Smart, Gordon Hayward, Daniel Theis, Marcus Morris, Jaylen Brown, c’est limite si les gars qui gèrent la buvette du TD Garden vont recevoir un contrat de 10 jours quelques minutes avant la rencontre de ce soir. Cependant, s’il y a bien une chose qu’on a compris avec Stevens cette saison, c’est ceci : ne sous-estimez pas le coeur des Celtics. Vainqueurs de leur 5 derniers matchs avec un effectif changeant toutes les deux heures, les soldats de Beantown ont été impressionnants de combativité et de détermination. La dernière victoire est probablement la plus belle, sur le parquet du Jazz au buzzer. Sauf que ce soir ? L’adversaire d’en face est plutôt du genre vénère, a une première place à verrouiller et un public à passer en mode silencieux. Battus par les Celtics pour leur seule visite du TD Garden cette saison, les Raptors ne peuvent se permettre de s’incliner dans le Massachusetts et ils le savent. Avec en bonus un point d’interrogation autour de la présence de Jaylen Brown (touché au pied), toutes les cartes sont alignées pour que les visiteurs fassent ,e boulot en déplacement.

Et là est tout le challenge, aussi aisé soit-il. Jouer l’équipe Z de Boston ? Un parcours de santé, penseront certains. Sauf que dans la famille des équipes capables de nous faire soupirer par manque d’autorité dans ses rencontres, Toronto n’est pas le dernier né. Battus par le Clippers, les Cavs et le Thunder récemment, la bande à DeRozan nous a presque fait oublier qu’elle avait tapé Houston de manière impressionnante en début de mois. Ce soir, le projet est donc clair et net. Les Raptors doivent se ramener en véritable leader de sa conférence à Boston, exécuter un plan de jeu précis pour ne laisser aucune chance aux Celtics, et quitter le Garden sans laisser l’ombre d’un doute. Non pas qu’il s’agisse d’annoncer la couleur pour de potentielles retrouvailles en finale de conférence, LeBron étant le premier à vouloir exploser les classements de saison régulière, il est simplement question de maturité et d’autorité dans le match de ce soir. Imaginez quelques secondes la gueule des observateurs en cas de défaite des Raptors ce soir face aux Celtics, et vous aurez une idée de ce que Toronto doit valider en 48 minutes. Bonus non-négligeable et mentionné en préambule, Casey et Stevens laissent de nombreux votants dans le doute lorsqu’il s’agit de choisir un Coach de l’année cette saison. Avec deux rencontres restantes entre les deux hommes cette saison, et ce malgré deux effectifs non-complets, il est clair que le vainqueur de ces confrontations laissera une dernière image déterminante à ceux qui voteront dans quelques jours. Les stratèges sont attendus au taquet.

Une sixième victoire de suite « à la Celtics » pour Boston, ou un coup de poing sur la table « en mode patron » pour Toronto ? Rendez-vous au TD Garden à 1h30, avec un clair favori dans la rencontre : les Raptors doivent gagner sans trembler.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top