Pistons

Preview Pistons – Wizards : ça sent le die-hard game, et ça ressemble à une dernière chance pour Detroit

Andre Drummond

« Monté comme un piston, j’suis en pôle position. »

Source image : Youtube - Pistons

Duel de la Conférence Est à suivre à partir d’une heure du matin. La Little Caesars Arena va être le théâtre de l’affrontement entre les Wizards, sixièmes, et les Pistons, neuvièmes. Washington est sur la falaise, pas loin du bord mais ne vacille pas. Detroit est déjà dans le gouffre mais s’accroche des deux mains. Le résultat de cette nuit pourrait en faire lâcher une à la franchise du Michigan, avant de tomber définitivement hors de la course aux Playoffs. D.C. se doit d’enchaîner les victoires.

Ça y est, on arrive à la phase où les matchs sont des must-wins pour les deux équipes. L’urgence est de la plus haute importance du côté de la région des Grands Lacs. Avec un bilan de 34 victoires pour 40 défaites, les carottes semblent quasiment cuites pour Stan Van Gundy et ses hommes. Pour encore pouvoir s’accrocher à l’espoir d’aller en Playoffs, c’est assez simple, il faut tout gagner. Chaque défaite rapprochera le couperet de la tête des Pistons. Avec encore huit rencontres à disputer, Dédé Drummond et se potes peuvent encore avoir un bilan positif, condition sine qua non d’une éventuelle accession à la postseason. Le calendrier s’annonce assez clément pour eux, puisqu’ils vont jouer cinq équipes qui sont dans la course au tanking, plus Toronto, Philadelphie, et donc Washington cette nuit. La franchise du Michigan reste sur une bonne série (quatre victoires pour une défaite), il faut ainsi la poursuivre en s’imposant dans sa salle face aux joueurs de la capitale. Depuis le retour de Reggie Jackson dans l’effectif, il ne manque que Jon Leuer pour que Detroit soit au complet. Le meneur fait beaucoup de bien à son équipe, son retour coïncide avec la recrudescence du niveau du roster tout entier. Ainsi, la Little Caesars Arena devrait être à fond pour pousser derrière sa franchise, pour entamer un ultime push vers la huitième place de Milwaukee. Les joueurs du Wisconsin ont cinq matchs d’avance sur Motor City au classement, alors que Miami se trouve un demi-match devant les Bucks. La franchise qui précède ces deux équipes au classement, sont les Wizards, qui ont sept matchs d’avance sur leurs adversaires du soir.

D.C. a d’ailleurs largement surclassé les Pistons cette saison, puisque les hommes de Scott Brooks ont gagné les trois premières confrontations, avec plus de dix points d’écart en moyenne. Cependant, les Sorciers ne sont pas en grande forme en cette fin de saison. Ils ont enchaîné trois défaites de suite, contre San Antonio, Denver et New York. Cette série a excédé Bradley Beal, qui a donc poussé son coup de gueule avant le dernier match contre les Spurs. Que ce soit lié au fait que le go-to-guy de la franchise cette saison ait levé le ton ou non, les Wizards se sont imposés dans leur Verizon Center 116 à 106 mardi soir contre Gregg Popovich et ses joueurs. Washington veut ainsi construire sur cette victoire, afin de ne pas descendre au classement, ce qui leur offrirait un premier tour d’autant plus compliqué à négocier. Ainsi, la victoire est essentielle pour la franchise de la capitale, et il faudra aller la chercher en terre ennemie. Pour cela, Scott Brooks pourra peut-être compter sur John Wall. Le meneur All-Star, absent depuis fin janvier, pourrait faire son retour ce soir contre les Pistons, plus affûté que jamais. Ce serait un bon signe, afin de venir seconder Tomas Satoransky, qui a assuré l’intérim de fort belle manière. Malgré tout, le Tchèque souffre un peu ces derniers jours, et le retour d’un compétiteur tel que Jean Mur pourrait permettre à son équipe de ne pas rester au pied de ce dernier. Avec un effectif complet, D.C. va donc à Detroit avec la ferme intention de sweeper leurs adversaires sur la phase régulière. Il faudra pour cela tenir tête à la solide raquette de Motor City. Marcin Gortat et Markieff Morris auront fort à faire face à Blake Griffin et Andre Drummond. Dans le périmètre, avantage aux Wiz, qui pourraient prendre le dessus sur leurs homologues. Avec un peu de chance, nous aurons droit à un duel de revenants à la mène, qui s’annonce disputé, tout comme l’ensemble de la rencontre. Ça sent le bon match de l’Est, avec de bonnes grosses fautes à l’ancienne, un peu de tension, saupoudré d’une atmosphère de Playoffs.

Les Pistons doivent gagner pour ne pas mourir, les Wizards doivent se maintenir au classement, et montrer toute l’étendue du potentiel d’un roster complet. Stan Van Gundy a la pression, nul doute qu’il saura la mettre à ses joueurs, qui vont arriver sur le parquet avec des dents acérées. Rendez-vous à une heure du matin, le match le plus tôt de la soirée NBA qui vous attend.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top