Grizzlies

MarShon Brooks a bien célébré son retour en NBA : 21 points pour l’arrière, merci Memphis

MarShon Brooks
Source : nba league pass

Mais qu’arrive-t-il aux Grizzlies ? Après avoir battu Minnesota lundi, voilà qu’ils ont remis le couvert en faisant tomber les Blazers à domicile. Deux victoires consécutives qui tombent mal dans la course au first pick. Cependant, le match d’hier était l’occasion de revoir un visage oublié, celui de MarShon Brooks. Débarqué de Chine, l’arrière a signé un contrat de dix jours à Memphis et il s’est montré efficace pour son retour. 

C’est ce qu’on appelle faire les choses à moitié. Memphis roule dans son tank depuis plus de deux mois et voilà qu’ils balbutient dans la dernière ligne droite. Forts d’une série de 19 défaites consécutives entre la fin du mois de janvier et mi-mars, les Grizzlies mettaient tout en oeuvre pour aller chercher le numéro un de la prochaine Draft. Mais cette semaine, c’est comme s’ils avaient oublié leur mission. La victoire contre Minnesota ne devait être qu’un accident, sauf que la troupe de Marc Gasol a fait d’une pierre deux bourdes en écartant les Blazers hier soir. L’artisan de la victoire : Sir Brooks. Non, pas Dillon le rookie mais bien MarShon Brooks. L’ancien Nets est de retour en NBA et il évolue sous les couleurs de MemphisLes Grizzlies ont permis le comeback de MarShon grâce à un contrat de 10 jours et l’arrière a su les en remercier : 21 points à 7/12 au tir dont 5/5 du parking en 21 minutes seulement. En rythme et très adroit, l’arrière n’a pas perdu de temps pour faire savoir qu’il était de retour aux affaires après quatre ans d’exil. C’est notamment son money-time, de feu, qui a permis aux hôtes de faire basculer le match et repartir avec une victoire.

Mais que traficotait-il depuis tout ce temps ? La dernière fois qu’il avait été vu en NBA, c’était en 2014 sous les couleurs des Lakers pour lesquels il n’avait disputé que 18 matchs en sortie de banc. Ne trouvant plus sa place dans la grande Ligue, MarShon met les voiles vers le vieux Continent et il pose ses valises à Milan. L’arrière passe un an dans la ville de la mode et joue pour l’Emporio Armani Milano avec qui il va jusqu’en demie-finale. Mais comme un paquet de joueurs en échec en NBA, c’est finalement en Chine qu’il va prendre son pied. Brooks signe aux Jiangsu Dragons en 2015 et retrouve un ancien collègue NBA en la personne de Greg Oden. Avec les Dragons, Brooks gagne peu mais ses cartons offensifs en font forcément l’une des stars de la CBA. L’arrière s’offre une moyenne de 36,6 points, 7,2 rebonds et 5,7 passes par rencontre. Sweepé en quart de finale des Playoffs par Shandong il y a dix jours, Brooks a donc saisi l’opportunité offerte par les Grizzlies pour revenir au pays. Il va pouvoir profiter de la fin de saison en roue libre de Memphis pour s’éclater sur le parquet en attendant, et pourquoi pas de retrouver une situation stable dans une franchise cet été. C’est tout ce qu’on souhaite à mini-Kobe.

Les Grizzlies ont offert une pige à MarShon Brooks et l’arrière a su déjà la valider. Le garçon doit savourer ce retour et il a la main encore chaude de ses orgies chinoises. Les dirigeants de Memphis devraient quand même tenter de le calmer, les victoires étant plus mal vues dans le Tennessee en ce moment.

Source texte : RealGM

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top