Wizards

John Wall est prêt pour les Playoffs : le dragster a perdu quelques kilos à l’infirmerie

John Wall

Bon courage pour la concurrence.

Source image : NBA League Pass

Absent des parquets depuis le 25 janvier, John Wall arrive au bout du processus de rééducation et pourrait faire son retour cette semaine. Les Wizards ont besoin de leur meneur et auront droit à une version plus affinée de John Wall qui a fondu pendant ces deux mois sans basket. 

Le jeu se transforme sans cesse et aujourd’hui, les joueurs doivent aller plus vite quelque soit le poste. Les big men lents et statiques sont en voie de disparition et ont laissé place aux intérieurs nouvelle génération qui shootent derrière l’arc et qui galopent sur le parquet. Mais cette accélération du jeu concerne surtout les meneurs. Et certains n’ont pas hésité à bouleverser leurs habitudes alimentaires pour s’adapter à l’évolution du jeu. Damian Lillard, Kyrie Irving : ils représentent la crème des meneurs et ils sont tous les deux passés au régime vegan l’été dernier. Ils ont tous deux adopté ce régime alimentaire pour perdre du poids et donc gagner en vitesse sur le parquet pour augmenter leur impact sur le jeu. En comparaison avec eux, John Wall est bien plus développé physiquement. Avec son mètre 95 pour 95 kg, le dragster de Washington est plus grand, plus lourd et plus tanké. Combiné à sa vitesse, son physique lui permet de faire d’énormes différences et crée régulièrement des mismatchs face aux meneurs adverses. Mais comme il l’a expliqué à Chase Hughes de NBC Sports Washingtonil s’est pas mal affiné pendant sa rééducation.

« Je me sens bien. J’ai l’impression que j’ai montré ce que je devais faire à l’entraînement. Je suis en train de passer tous les protocoles pour revenir au terrain. J’ai fait la plupart de ce qu’ils m’ont demandé jusqu’ici. […] Je suis en meilleure forme et pas en surpoids. Je me sens mieux quand je suis sur le parquet. »

Alors qu’il pourrait faire son retour dès demain face aux Pistons, John Wall est revenu sur le travail réalisé pendant deux mois et sur sa forme actuelle. Méticuleux, le meneur a bien respecté le protocole pour soigner son genou gauche. Durant ce travail de remise en forme, Jean Mur a fondu et s’est allégé de 3 à 5kg sur la balance. En comparaison, il avait fallu deux mois à Lillard pour perdre cinq kilos après le début de son régime vegan. John Wall s’est allégé et pourtant, il déclare que ce n’était même pas son intention. Une bonne chose finalement puisqu’il a avoué se sentir mieux dans son corps lorsqu’il a repris le jeu à l’entraînement. Plus léger, plus fit, John Wall devrait encore plus redoutable après cette perte de poids. Déjà ultra-rapide balle en main avant sa blessure, le dragster pourrait être insaisissable en contre-attaque et sur le jeu en transition s’il gagne en vitesse. Aussi, les quelques kilos en moins pourraient permettre à la bête de se protéger un peu plus des blessures qui ne l’ont pas épargnées cette saison. John Wall n’a disputé que 37 matchs en 2017-18 et les Wizards ont dû se débrouiller sans lui plus de la moitié de la saison. La version slim de Wall à venir va leur faire le plus grand bien.

Ce n’était pas le plan initial mais John Wall a vu son corps s’affiner durant la rééducation. Les qualités athlétiques sont intactes et si la perte de poids permet au dragster de gagner en vitesse, en explosivité et en endurance, ça s’annonce très flippant pour la concurrence. 

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top