Playoffs NBA

Boston down, Boston down : qui des Bucks ou du Heat tentera de jouer les Celtics au 1er tour des Playoffs ?

bucks heat
Source image : NBA League Pass

En apprenant l’absence de Kyrie Irving pour plusieurs semaines dont potentiellement le 1er tour des Playoffs à Boston, deux franchises ont été immédiatement entourées dans ce dernier virage de la saison régulière : Bucks et Heat, potentiels adversaires des Celtics à la mi-avril.

En toute honnêteté ? On pourrait même ajouter les Wizards, qui ne sont pas bien loin avec deux défaites de moins que le duo annoncé à l’instant. Même les Pacers, sur un malentendu, pourraient avoir envie de trèfle et subitement perdre quelques vilaines rencontres. Le script est donc celui-ci, pour les retardataires. Avec un Marcus Smart dans les choux, un Daniel Theis out et un Kyrie Irving potentiellement absent pour le premier tour des Playoffs, Boston a la possibilité de proposer une équipe nettement moins puissante et inquiétante que celle qui a roulé sur la régulière et offert un superbe parcours en l’absence de Gordon Hayward. D’ailleurs, qu’on se le dise tout de suite car le raccourci pourrait être tentant chez certains : affronter Brad Stevens et ses C’s est un sacré challenge quoi qu’il arrive, ne changeons pas la hiérarchie. Fabuleux dans ses ajustements et sa capacité à élever le niveau de tout un groupe, l’entraîneur de Boston sera très chaud pour justement faire chuter une équipe trop confiante au premier tour et offrir à sa ville une qualification épique. Cependant, la réalité est bien là. Brad ne pourra pas compter sur son meilleur scoreur, son créateur, celui qui peut finir des rencontres quand ça mouline en fin de possession. Et ça, Heat comme Bucks le savent bien : deux équipes qui pourraient se battre afin de jouer Boston plutôt que Toronto au premier tour.

Couverture

Au moment où ces lignes sont écrites, Bucks et Heat sont serrés comme dans un RER à 18h pour les places 7 et 8 à l’Est : 34 défaites des deux côtés, juste une victoire de plus pour la bande à Spoelstra. Quand on regarde le programme ci-dessus ? Il y a de quoi avoir confiance en Floride. Entre la majorité des rencontres restantes à domicile (6 sur 9) et la tête des équipes jouées (5 sur 9 en mode grosse lose), le Heat peut avoir le sourire. Cependant, les blessés comme Hassan Whiteside sont encore pénalisants et les Bucks auront une arme de choix à mettre face à Miami dans cette folle course de fin de saison. Giannis ? Touché à la cheville mais potentiellement de retour ce soir, le Freak sera le premier à vouloir affronter Boston sur une série en 7, s’il le peut. Le programme des prochains jours est assez dense, mais le finish est lui plus calme pour les Bucks que pour le Heat. Sur la plupart des cases à cocher donc, avantage Sud-Plage. Mais comme mentionné plus haut, c’est à se demander si les Wizards ou les Pacers ne regarderaient pas de plus près cette petite bataille des trois dernières semaines de la régulière. L’écart étant infime avec Miami, pour peu que les victoires s’enchaînent à l’American Airlines Arena et que tu laisses passer deux ou trois matchs, tu pourras te retrouver dans un bon spot. Car là est la conclusion et vérité qui transpire dans cette Conférence Est, à l’approche des Playoffs : si tu veux jouer Boston, Toronto ou Cleveland, qui tu préfères ? Merci.

La course aux Playoffs était déjà assez dingue comme ça, elle vient de prendre un nouveau virage en apprenant la probable absence de Kyrie Irving pour le premier tour des Celtics. Jouer LeBron et ses Cavs, jouer DeRozan et ses Raptors, ou jouer Boston sans son meneur All-Star ? La perspective est tentante, que le « meilleur » gagne.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top