Bucks

Les Bucks cherchent un nouvel entraîneur pour la saison à venir : qui veut coacher un futur MVP ?

Bucks pari - Giannis Antetokounmpo Eric Bledsoe Bucks
Source image : NBA League Pass

Les Bucks n’en sont encore qu’au début du processus et leur saison mouvementée en est le symbole. Après un début de saison moyen, Milwaukee remercie Jason Kidd et c’est son assistant, Joe Prunty qui assure l’intérim depuis. Difficilement huitièmes à l’Est, les Bucks cherchent un successeur à Prunty et ont déjà coché quelques noms de choix pour passer un cap la saison prochaine.

Le match face à Cleveland l’a encore montré, les Bucks sont capables de regarder les plus grands dans les yeux. Avec Giannis Antetokounmpo, Jabari Parker ou encore Khris Middleton, Milwaukee possède un combo talent-jeunesse affolant. Mais la franchise du Wisconsin souffre des défauts de ses qualités à savoir l’irrégularité et l’instabilité de la jeunesse. Depuis le début de la saison, les Bucks sont sur courant alternatif et laissent filer des matchs par manque de constance et concentration. Problème ? Avec autant de joyaux entre les mains, les dirigeants de la franchise estiment que leur place est parmi les cadors à l’Est. Et quand Jason Kidd connaît un début de saison galère avec un bilan de 23 victoires pour 22 défaites, on remercie le coach chauve malgré ses quatre années de loyaux services et on lui indique la porte de sortie. Surprenant de voir les Bucks évincer Kidd aussi tôt dans l’année et c’est son assistant Joe Punty qui prend le relais. Les Bucks sont toujours aussi désorganisés mais ils s’accrochent au peloton de tête et sont actuellement huitièmes. Trouver un coach plus rodé et capable d’exploiter au mieux le potentiel de ce groupe est nécessaire pour les Bucks qui sont donc en mode prospection d’entraîneurs.

Pour franchir ce cap, Milwaukee va s’attaquer à des entraîneurs de renom. Selon Marc Stein du New York Times, les deux noms en tête de liste seraient Stan Van Gundy et Kevin McHale. Le premier cité est actuellement en poste à la tête des Pistons… juste derrière les Bucks au classement. Pour la deuxième année consécutive, SVG va (très) probablement échouer à qualifier Detroit pour les Playoffs mais le moustachu a quand même fait ses preuves en NBA. Van Gundy a construit le Orlando de la fin des années 2000 avec Dwight Howard et a réussi à emmener la franchise jusqu’en finale NBA en 2009. Les prouesses réalisées par SVG en Floride sont restées ancrées dans la mémoire de tous et notamment des Bucks qui auraient bien besoin d’un coach chevronné comme lui. La cible numéro deux serait Kevin McHale. L’homme de soixante ans est « un peu » plus connu pour sa carrière de joueur mais il était encore à la tête des Rockets fin 2015 et les emmenait en finale de Conférence quelques mois plus tôt. Le triple champion NBA avec les Celtics n’a pas fréquenté le staff d’une franchise depuis et pourrait être relancé par les Bucks. Qu’importe le successeur, il aura pour mission de hisser Antetokounmpo et ses potes en haut de la Conférence Est.

Milwaukee a vécu une saison en dents de scie et devrait payer ses errements au premier tour des Playoffs. La franchise met le cap sur la saison à venir et devrait opérer à de profonds changements pour répondre aux ambitions qui sont les leurs. Ça commence par le coach et Stan Van Gundy semble avoir une longueur d’avance. Une équipe dominante et solide portée par un Grec de 2m11, c’est tout ce qu’on souhaite dans le Wisconsin. 

Source texte : New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top