Pelicans

Preview Pelicans – Pacers : New Orleans a un coup à jouer au milieu de son back-to-back-to-back

Anthony Davis

Anthony Davis et ses Pelicans auront fort à faire face à des Pacers qui visent le podium.

Source image : NBA League Pass

Une confrontation entre deux bilans absolument identiques s’annonce cette nuit, à partir d’une heure du matin. De part et d’autre, Pelicans et Pacers ont remporté 41 matchs, et en ont concédé 30. On n’attendait pas ces deux franchises à pareille fête. Ces résultats placent respectivement New Orleans cinquième à l’Ouest et Indianapolis quatrième de la Conférence de l’autre côté des Etats-Unis. Les deux équipes ont un coup à jouer en l’emportant ce soir, en particulier les hommes de Nate McMillan qui pourraient remonter sur le podium de l’Est par un exquis concours de circonstances.

Dans l’Indiana, tout roule en ce moment, on se croirait aux 500 Miles. Les Pacers restent sur sept succès lors de leurs dix dernières rencontres. Même s’ils ont enchaîné deux déconvenues coup sur coup contre Toronto et Washington, Pipo e suoi amici se sont bien repris en s’imposant solidement 110 à 100 dans leur Bankers Life Fieldhouse face aux Lakers. À l’entrée dans le printemps, un bon parfum de postseason s’approche d’Indianapolis, pour la troisième année d’affilée. Pour le Hoosier State, l’objectif est de sécuriser l’avantage du terrain pour le premier tour des Playoffs (et d’éviter Cleveland à ce même stade de la compétition). Aller chercher le podium serait alors une bonne idée pour éviter de croiser un BronBron énervé aussi tôt à cette phase de la saison. Ça tombe bien, ce soir, Indy a l’occasion de remonter sur la boîte. En parallèle de leur duel face aux Pelicans, deux confrontations intéressent les fermiers : Cavaliers – Raptors ainsi que Spurs – Wizards. En effet, les hommes de Tyronn Lue, absent pour une durée indéterminée, et ceux de Scott Brooks encadrent les joueurs d’Indianapolis au classement de la Conférence Est. Un demi-match sépare chaque franchise entre le troisième et le cinquième rang sur la côte Atlantique, de quoi provoquer des changements de place d’un soir sur l’autre. Les match-ups de Cleveland et de D.C. s’annoncent difficiles ce soir. Ainsi, en cas de victoire en Louisiane, les Pacers pourront creuser l’écart sur Washington, et repasser devant l’équipe de l’Ohio. Pour cela, McMillan devra composer avec des absences dans son secteur intérieur. Myles Turner est revenu lors de la confrontation contre les Lakers, ce qui n’est pas le cas de Domantas Sabonis, qui sera absent cette nuit. Cela pourrait être la même punition pour Thaddeus Young, dont la présence au Smoothie King Center est incertaine. Pas d’autres absences à signaler côté Indy, Oladipo et sa bande vont se rendre le couteau entre les dents dans la Big Easy, pour repartir avec une victoire.

Indiana ne s’est pas encore imposé cette saison contre les Pelicans. Le match aller, qui se déroulait au Bankers Life Fieldhouse, s’était soldé par une défaite des jaunes 112 à 117 face à un duo d’intérieur en rut. Davis avait aligné 37 points, 14 rebonds, 4 assists et 2 crêpes, tandis que son compère Cousins avait scoré 32 unités, fait 13 prises, distillé 6 caviars et tartiné 2 shoots. En cumulé, cela donne 69 points, 27 rebonds, 10 assists et 4 bâches, à deux. Il y a des cinq majeurs qui ne sortent même pas ces statistiques, tous réunis. Malheureusement, DMC manquera à l’appel ce soir, comme depuis de nombreuses semaines. Malgré tout, les Pelicans gardent le cap et continuent à voler en haute altitude. Les hommes d’Alvin Gentry sont cinquièmes à l’Ouest, et possèdent trois matchs d’avance sur la neuvième place, avec environ onze rencontres à disputer pour chaque franchise lors de la phase régulière. Ça s’annonce plutôt radieux pour New Orleans. Cependant, il ne faut toujours pas s’endormir, ce n’est pas encore l’heure de souffler. Avec six victoires sur leurs dix dernières oppositions, les Pels sont bien réveillés. Ils pourraient aller chercher leur troisième succès de suite, après s’être imposés contre Boston et Dallas. Ils seraient d’ailleurs bien inspirés de le faire, puisque l’intérêt est également présent pour NOLA cette nuit. Du côté de la Big Easy, on jettera également un œil à la confrontation Spurs – Wizards. En effet, San Antonio possède le même bilan que La Nouvelle-Orléans. Une défaite des Éperons, conjuguée à une victoire de Davis et ses potes sur les Pacers, cela permettrait à ces derniers de prendre un peu de marge sur la neuvième place, mais également de se rapprocher du top 4 et d’un hypothétique avantage du terrain au premier tour des Playoffs. La tâche ne sera pas aisée pour eux, puisqu’en plus de Boogie, ils devront se passer de Solomon Hill. Jrue Holiday, malade, n’est pas sûr de participer à la fête, alors qu’AD, touché à la jambe gauche hier, devrait jouer. De fait, New Orleans est en back-to-back cette nuit et ré-enfilera le bleu de chauffe demain – cette rencontre a été reportée après une fuite dans le toit en février. Au niveau des face-à-faces, Indy aura fort à faire pour essayer de contenir le Monosourcil. En revanche, il faudra envoyer quelqu’un au charbon pour essayer de stopper Totor dans le périmètre pour les Louisianais. Le banc des Pacers pourrait faire la différence.

Voilà qui annonce une confrontation serrée, pleine d’enjeu pour les classements des deux franchises. Pelicans et Pacers vont se disputer cette rencontre jusqu’au bout, pour essayer d’aller décrocher la timbale, et de prendre un peu d’air dans leur Conférence respective. Indiana peut frapper un grand coup et remonter sur la boîte, New Orleans peut distancer San Antonio et se rapprocher d’OKC, qui a déconné hier soir. Pour découvrir qui sortira vainqueur de ce duel, rendez-vous à une heure du matin.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top