Knicks

Mark Jackson, coach des Knicks la saison prochaine ? Plus qu’une rumeur, ça se précise à New York

Mark Jackson
Source image : youtube

La fin de saison approche dans New York, ce qui veut donc dire que de grandes décisions devront être prises au sein du management. Un nouveau coach pour les Knicks ? C’est dans les plans, et avec un nom bien connu de la Grosse Pomme en tête de liste : Monsieur Mark Jackson.

Que les plus jeunes s’asseyent en rond et ouvrent bien grand leurs yeux. Car si le parcours de l’ancien meneur des Knicks n’est pas le plus médiatisé pour la nouvelle génération, nombreux sont ceux qui ont grandi avec MJ en partenaire principal de Patrick Ewing. Avec plus de 10 000 passes en carrière et une pige tout aussi réussie dans l’Indiana, Jackson est un de ces créateurs qui a ambiancé la NBA pendant des années et a effectué une belle transition une fois la retraite officialisée. En effet, on avait d’abord droit aux « hand down, man down » du vétéran aux micros de la chaîne ABC, un poste de commentateur qui lui allait à merveille et offrait une deuxième vie à Mark. Sauf qu’en ayant faim de nouveaux challenges, le natif de Brooklyn a testé ses qualités de leader en devenant coach des Warriors entre 2011 et 2014. Nombreux sont ceux qui froncent les sourcils en se rappelant de la fin de l’idylle entre Jackson et la franchise de Golden State, pourtant c’est bien lui qui était à la tête de la renaissance locale. Une première saison à 23 victoires et une troisième à 51 succès, en se basant sur les jeunes Splash Brothers et un management compétent le coach est devenu une des têtes les plus respectées du circuit. Sauf qu’au moment de passer au level supérieur, les Warriors ont senti le besoin d’avoir une nouvelle tête en place et c’est donc Steve Kerr qui a pris la suite, avec le succès qu’on lui connaît aujourd’hui. De retour aux commentaires, MJ a-t-il dit stop à sa carrière d’entraîneur ? Pas sûr, selon Marc Stein du New York Times…

Ancien meneur des Knicks, Mark Jackson ne cesse de revenir dans la discussion et son nom est souvent répété, au sein d’une pensée de plus en plus partagée en ce moment dans la franchise : en tant que nouveau chef du management en place, Scott Perry voudrait installer son propre choix d’entraîneur à la tête de l’équipe pour la saison prochaine.

Il est difficile d’en vouloir à Hornacek pour le chaos qu’a représenté le quotidien des Knicks pendant ses deux saisons en tant que coach. Mais on ne peut nier le fait que Jeff fût le choix de Phil Jackson, ce qui ne l’aidera pas sachant que la franchise souhaite couper le plus de connexion possible avec Phil, non-liée à Kristaps Porzingis.

Il est clair que, pour commencer, ça ne sent pas bon pour Hornacek. S’il a été capable de faire du bon boulot par moment, il représente « le passé récent » des Knicks et donc une sale page que Scott Perry veut tourner. Le nouveau boss est arrivé, Jeff était déjà présent, mauvais délire pour n’importe quel management. Maintenant, en ce qui concerne l’arrivée d’un nouvel entraîneur, que penser de Mark Jackson ? L’intéressé a ses qualités et ses défauts, bien marquées auprès du grand public. Fort leader, vrai commandant, Jax est un coach qui s’entend bien avec ses joueurs et va les inspirer pour aller le plus loin possible. On l’a vu capable de créer une identité de jeu à Golden State, il a évidemment été aidé par des choix de Draft fabuleux venant de son management, mais on ne peut lui retirer le succès des Warriors lors de ses trois saisons sur place. Ceci étant dit, Mark est aussi une forte tête. Un mec qui peut s’enfoncer dans ses propres pensées sans laisser place à des idées novatrices, qui peut s’embrouiller publiquement pour garder son image comme bon lui semble, et n’est pas forcément easy à gérer par un GM. Après, tout homme peut évoluer et ce serait gonflé de le verrouiller dans un seul spot à cause de trois simples saisons, mais le CV est connu et il apporte son positif comme son négatif. Une chose semble sûre, cependant, face au dossier Jackson : avec des Knicks en reconstruction et en clair manque de leadership, avoir un ancien du Madison Square Garden pour mener les petiots vers la terre promise ne serait pas une mauvaise idée. Pour aller un titre, hell no, mais pour nettoyer les ruines et remettre une fondation en place, volontiers.

Et si Mark Jackson devenait le nouvel entraîneur des Knicks ? Le bruit de couloir actuel est en train de prendre du volume, et les dominos risquent de tomber les uns après les autres. Fin de saison le 13 avril, éviction d’Hornacek le 20, arrivée de MJ début-mai ? Affaire à suivre.

Source : New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top