Spurs

Il est l’heure de confirmer côté Spurs : 7 matchs poids lourds à venir, le plus dur reste à faire

Spurs
Source image : montage youtube

Montagnes russes, vous dites ? C’est peu dire s’il faut avoir le coeur accroché pour suivre la saison des Spurs. Mais que ceux qui pensaient à une potentielle accalmie mettent leur ceinture : les prochains matchs seront probablement les plus durs pour San Antonio.

Se faire balancer de droite à gauche, c’est aussi inhabituel que déplaisant pour ceux qui suivent la franchise texane depuis un bon bout de temps. Alors que le long fleuve tranquille régnait sur les dernières saisons régulières, le bon tsunami inattendu s’est pointé du côté de l’Alamo et c’est donc avec une forte dose de transpiration que le quotidien des Spurs se déroule. La preuve ? Il y a une semaine, après une défaite logique face aux Rockets, les plus grands titres étaient déroulés en indiquant qu’il pouvait ne pas y avoir de Playoffs à San Antonio cette année, pour la première fois en plus de deux décennies. Dixièmes, les hommes de Gregg Popovich étaient en quelque sorte dos au mur. Alors qu’aujourd’hui ? Après quatre succès consécutifs et une cinquième place retrouvée à l’Ouest, les noirs et blancs sont plus confiants que jamais, au point de voir certains fans assurer des phases finales au AT&T Center maintenant que la tempête est passée. Le problème, c’est qu’entre le menu à venir des Spurs et l’écart infime qui sépare de nombreuses cylindrées au classement, garantir les Playoffs est une erreur à ne pas faire. Inutile de vous rappeler la culture du maintenant, on est bercé par les résultats récents alors qu’il faut justement garder les jumelles les plus propres possibles. Et breaking news pour de nombreux passionnés, les deux prochaines semaines seront mouvementées pour San Antonio.

  • 21 mars : contre Washington
  • 23 mars : contre Utah
  • 25 mars : à Milwaukee
  • 27 mars : à Washington
  • 29 mars : contre Oklahoma City
  • 1er avril : contre Houston
  • 3 avril : à Los Angeles (Clippers)
  • 4 avril : à Los Angeles (Lakers)

On parle donc, sauf dans le cas de la dernière équipe jouée, de confrontations face à des équipes de Playoffs. Et on ne mentionne même pas le fait qu’après le back-to-back de la cité des anges… la bande à Tony rentrera au bercail pour jouer les Blazers. C’est donc bien maintenant que le plus dur est à faire, car tomber dans la satisfaction des dernières victoires serait la plus idiote des fautes à commettre. Heureusement, de LaMarcus Aldridge à Gregg Popovich en passant par Pau Gasol, tout le monde semble d’accord sur l’état d’esprit à avoir en ce moment : jouer comme si les Spurs étaient encore dixièmes, tout simplement. La bonne nouvelle, devant ce gentil petit programme, c’est que San Antonio a récemment retrouvé sa défense de fer et va donc pouvoir la poser sur ses adversaires directs. 72 points pour Orlando, 93 pour New Orleans, 101 pour Minnesota et 75 pour Golden State, ambiance masque à oxygène. Il faudra avant tout compter sur ce rempart suffocant pour écarter les équipes d’en face, car l’attaque va elle se retrouver contre des équipes capables de mettre un bon verrou sur les Texans (Utah, OKC, Houston). Au final ? C’est peut-être maintenant que se joue la saison des Spurs. Le plus dur n’a pas été fait en relançant la machine, c’était primordial mais il y avait quand même quelques gros absents dans les équipes affrontées. Alors que dans les jours à venir, il y aura des armées complètes et ambitieuses, prêtes à faire tomber cette franchise qu’on attend en Playoffs chaque année depuis plus de 20 ans.

Que les fans des Spurs respirent un coup, mais pas pour longtemps. Les 4 victoires de suite ne garantissent rien de concret dans une Conférence Ouest où chaque soirée de matchs peut faire basculer le classement. Avec 7 grosses rencontres à venir et une 8ème compliquée en back-to-back, la troupe de Pop doit montrer qu’elle en a dans le coffre. Maintenant.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top