Bucks

Preview Cavaliers – Bucks : Giannis se rend chez le King pour bousculer la hiérarchie

giannis antetokounmpo

Il faudra se serrer les coudes chez les Cavs, entre les absences de joueurs et du coach.

Source image : NBA League Pass

Cette nuit, il faudra encore burn the midnight oil, puisqu’une belle rencontre vous attend à partir de minuit. Il s’agit même un duel de la Conférence Est qui va opposer les troisièmes aux septièmes, soit les Cavaliers aux Bucks. À la Quicken Loans Arena, l’intérêt est clair pour les deux franchises : prendre l’ascendant sur son adversaire du soir, avant d’éventuelles retrouvailles lors de la postseason.

Cleveland est repassé il y a peu troisième de la Conférence Est. Le bilan (40 victoires – 29 défaites) de la franchise de l’Ohio a déjà été plus reluisant, mais l’essentiel est bien de se qualifier en Playoffs, si possible avec l’avantage du terrain au premier tour. On sait bien que peu importe la place au classement des Cavaliers, le King et ses sujets sont des dangers publics pour n’importe quelle cylindrée de la côté Atlantique, une fois la grand-messe enclenchée. Pour autant, LeBron et ses potes ne sont pas dans une forme étincelante, puisqu’ils restent sur cinq succès pour le même nombre de revers lors de leurs dix dernières confrontations. Ils attaquent d’ailleurs un doublé de l’enfer, puisque Milwaukee puis Toronto se présentent chez eux en trois jours. Les joueurs de Forest City alternent le moyen et le mauvais, mais parviennent à prendre quelques matchs, ce qui leur permet de se maintenir à une bonne place. Attention malgré tout, les Wizards et les Pacers poussent fort derrière, à seulement un demi-match de Cleveland.

Actuellement, chaque rencontre incluant une de ces trois franchises a une incidence sur le classement à l’Est. Ce sera le cas de la confrontation contre les Bucks ce soir. En effet, si les champions 2016 perdent contre les Daims, ils auront exactement le même bilan que Washington (40 wins – 30 losses). Indy pourrait même leur passer devant, en cas de victoire contre les Lakers. Chaque match s’apparente donc à un must-win pour les Cavs. S’ils ont l’avantage d’être à domicile, certains collègues de BronBron pourront manquer à l’appel : Kyle Korver, Rodney Hood et Cedi Osman sont questionnable. Tristan Thompson devrait lui aussi être out, alors que Kevin Love se rapproche de plus en plus d’un retour, puisqu’il est actuellement en day-to-day. Pis encore, les Cavaliers viennent de perdre leur coach (rassurez-vous, pas LeBron), puisque Tyronn Lue vient de quitter sa franchise pour une durée indéterminée, suite à des problèmes de santé. De quoi déstabiliser les joueurs de l’Ohio à quelques heures de leur dernière opposition contre les Bucks cette saison.

Les deux premières d’entre elles, le 21 octobre et le 8 novembre, s’étaient soldées par des victoires d’un LBJ chaud contre les Bucks cette saison (31 points, 8 rebonds de moyenne sur les trois matchs). Milwaukee s’était rebellé le 20 décembre, avec un gros match de Giannis (27-13-8) qui avait permis à son équipe de l’emporter 119 à 116 à la maison. Le Grec et ses guys essayeront ce soir de revenir à égalité sur la saison, pour ne pas laisser le tie-breaker à leur adversaire du soir. Même s’il y a peu de chances qu’une égalité entre les deux franchises arrive au terme de la phase régulière, il n’y aurait que deux matchs d’écart entre les Cavaliers et les Daims en cas de victoire de ces derniers ce soir. Ce n’est pas si loin, tout est possible sur cette fin de saison, même si le calendrier des hommes de Joe Prunty n’est pas des plus aisés pour leurs treize dernières oppositions de la phase régulière. Une victoire contre Cleveland serait un bon déclic pour les Bucks, puisqu’ils restent sur seulement quatre victoires pour six défaites dernièrement, dont un revers étonnant contre Orlando et une victoire à l’arrachée face aux Hawks.

Contre une équipe assez démunie à l’intérieur, la pire équipe de la Ligue aux rebonds devra assurer dans ce secteur du jeu, pour avoir une chance de contrecarrer les Cavs. La franchise de Brew City devrait se passer de Tyler Zeller, apport physique dans la peinture. Matthew Dellavedova et Malcolm Brogdon seront eux du voyage, mais ne joueront assurément pas cette nuit. Un succès permettrait à Middleton et compagnie de se rapprocher des Sixers, qui jouent ce soir face aux Hornets. Une défaite de Philly, conjuguée à une victoire des Bucks ramènerait la franchise du Wisconsin à un demi-match d’Embiid et de ses potes. À l’inverse, s’ils s’inclinent et que Miami s’impose face à Denver, les Bucks repasseraient huitièmes de la Conférence. Il y a de l’enjeu partout, à chaque match à l’Est. Et étant donné la dynamique moyenne des hommes de Prunty, il est temps de se bouger pour éviter d’affronter à coup sûr les Raptors ou les Celtics au premier tour des Playoffs.

En tout cas, ce soir, grosse match-up entre le Greak Freek et BronBron. Le contrôle du rebond, et les points dans la peinture pourraient être les déterminants de l’issue de ce match. Cavaliers et Bucks vous attendent à la Q Arena de Cleveland, à partir de minuit. Giannis, tout comme le Cyborg, pourraient entre en mode Playoffs et nous offrir un duel dantesque, c’est à ne pas manquer.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top