Mavericks

Fracture de fatigue à la jambe pour Wesley Matthews : c’est sûr que tanker comme des porcs, c’est crevant

dallas mavericks
Source image : YouTube

Sale nouvelle pour les Mavs, eux qui viennent de perdre Wesley Matthews pour le reste de la saison. Plus inquiétant encore, le fait que l’ailier s’est fait une fracture de fatigue en toute fin de saison.

Sommes-nous dans le cas d’une simple fracture qui sera gérée pendant le printemps et l’été et ne causera pas de soucis pour la campagne suivante, ou s’agit-il d’un vrai pépin physique qui va plonger Wes dans une sale période, telle est la question. Au premier abord, et compte tenu du contexte dans lequel cette blessure est annoncée, il est clair qu’on penche sur la première option. Dallas est en full-tanking tout en se battant ici ou là, Matthews étant notamment le premier à faire l’effort sur les ailes. Si le bonhomme n’est plus aussi clinquant qu’avant, sa simple présence dans le vestiaire des Mavs et son travail sur l’homme comme dans le tir à distance le rendaient précieux auprès de Rick Carlisle. L’entraîneur local était d’ailleurs le premier à parler de sale perte, pour un groupe jeune qui a toujours besoin d’un taulier pour mettre des tartes. Dallas devra donc faire sans lui, puisque le staff texan a annoncé une fracture de fatigue à la jambe droite pour le sniper. Apparemment, Wes a subi cette dernière lors de la victoire des siens contre Memphis il y a quelques jours, les examens d’après-match révélant la blessure. Pas de durée d’indisponibilité encore donnée, mais on peut déjà tirer un trait sur cette saison.

La nouvelle limite encore plus « chiante » entre guillemets, c’est qu’avec ce genre de pépin physique et un corps qui était déjà loin de ses années Iron Man à Portland, Matthews devrait logiquement valider sa player option à Dallas et donc rester un an de plus dans le coin. Ce qui n’est pas une mauvaise news quand on sait ce qu’il apporte au quotidien dans les petits détails du jeu et de la cohésion d’équipe, mais à 18,6 millions de dollars l’année ça fait lourd. La marge de progression du pépère est largement passée, ce qu’il faudra voir c’est clairement jusqu’où cette fracture le mènera. Est-ce qu’elle conduira à d’autres galères du genre, est-ce qu’on pourra compter sur lui encore 65 à 70 matchs la saison prochaine, deux questions parmi tant d’autres entourant le dossier du joueur. Pour ce qui est du reste ? Rien de bien méchant chez les Mavs, on rampe jusqu’à la ligne d’arrivée en espérant avoir un bon choix de Draft. Vu que le management en place a eu plutôt bon nez en prenant Dennis Smith Jr, on verra quel tour de magie nous réserveront les sbires de Mark Cuban en juin prochain.

Fin de saison pour Wesley Matthews, on surveillera son dossier médical avec attention car le bonhomme devrait encore être dans le coin la saison prochaine. Rendez-vous fin-juin pour l’activation logique de la player option, à moins qu’un gros changement de plan prenne place.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top