Cavaliers

LeBron James revient sur le trade inachevé de DeAndre Jordan à Cleveland : « Ça nous aurait donné un boost »

lebron james

S’il voulait juste jouer avec un Jordan, il pourra se consoler avec Clarkson.

Source image : NBA League Pass

Encore inactifs à quelques heures de la trade deadline de février, les Cavaliers étaient en négociation avec beaucoup de franchises pour se renforcer en vue des Playoffs. Parmi les cibles principales de Koby Altman, DeAndre Jordan restera finalement aux Clippers. Un regret pour LeBron James qui aurait bien aimé voir le pivot débarquer dans l’Ohio cet hiver.

En l’espace de quelques heures, près d’un tiers de l’effectif des Cavaliers a été prié de faire ses valises, permettant l’arrivée de George Hill, Rodney Hood, Larry Nance Jr. et Jordan Clarkson. Des renforts intéressants qui donnent d’autres perspectives à Tyronn Lue. Cependant, un constat est toujours valable à propos de l’équipe de Dan Gilbert : Cleveland manque de taille et de muscle dans la peinture. Même si la mode est au small-ball, un intérieur dominant est toujours un plus dans un roster et n’est pas incompatible avec le succès collectif. C’est aussi l’avis de Koby Altman qui était en discussion avancée avec les Clippers pour récupérer DeAndre Jordan dans un transfert à trois équipes. Manque de pot, aucune équipe n’accepte de faire affaire avec L.A. et Cleveland, qui doit du coup se tourner vers d’autres options pour ne pas faire chou blanc. Alors forcément, quand DAJ est venu poser un double-double de mammouth contre les Cavs vendredi (20 points et 23 rebonds), le King regrettait qu’il ne porte pas son maillot jusqu’à la fin de la saison au micro de Joe Varden du Cleveland Plain Dealer.

« Je ne joue à aucune Fantasy League. Je savais que des conversations avaient lieu, je l’ai vu. S’il était venu ça nous aurait donné un boost mais cela n’est pas arrivé donc nous devons passer à autre chose. »

En l’absence de Tristan Thompson et Kevin Love, Cleveland joue sans aucun pivot et cela donne des grosses mixtapes de la part du big man d’en face comme ce vendredi au Staples Center. Néanmoins, les deux champions 2016 devraient être de retour dans les prochaines semaines, à temps pour disputer le premier tour des Playoffs. De plus, DeAndre Jordan arrivera en fin de contrat cet été et les Cavaliers auraient dû prévoir un gros chèque pour le conserver sur la durée, en plus du contrat max qui sera proposé à LBJ pour le garder au-delà de cette saison. Si ce dernier tenait absolument à jouer avec un Jordan, il pourra se consoler grâce à Clarkson même si ses qualités ne sont évidemment pas les mêmes que le membre de la All-NBA First Team en 2016. Une récompense qu’il partageait justement avec le numéro 23. Mais les paroles du Chosen One sont aussi intéressantes dans le sens où les deux joueurs pourraient être libres l’été prochain et ainsi donner l’envie à une franchise de les réunir tous les deux dans la même équipe. En tout cas, cette année, LeBron devra faire sans.

Rien ne sert de ressasser le passé. Le King l’a bien compris et préfère se concentrer sur la saison en cours et les Playoffs qui arrivent. Quatrièmes à l’Est depuis la victoire des Pacers contre Boston hier, les Cavaliers ont l’esprit bien assez occupé comme ça.

Source texte : Cleveland Plain Dealer

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top