Celtics

Kyrie Irving légèrement blessé : prévention maximale à Boston, il pourrait louper plusieurs matchs

kyrie irving

Kyrie va se reposer pépère quelques jours, les pieds en éventail, avant de revenir casser des bouches.

Source image : NBA League Pass

Les Celtics ne sont pas autant efficaces qu’en début de saison. Sur les douze derniers matchs, les hommes de Brad Stevens n’ont décroché « que » sept succès, pour cinq revers, alors que le bilan global des C’s est plus qu’éloquent avec 46 victoires pour 21 défaites. Les différentes absences d’Al Horford, de Jaylen Brown et de Kyrie Irving expliquent en partie cette légère baisse de forme. Ce dernier s’est d’ailleurs blessé hier soir, contre Indianapolis.

Sur la première moitié de l’exercice 2017-18, Boston a été intraitable : 31 victoires et 10 défaites, les Celtics ont fait la course en tête à l’Est pendant un bon bout de temps. C’est pour l’instant plus mitigé pour la deuxième partie de cette saison, puisque la franchise de Bean Town a quand même cédé onze matchs à ses adversaires, pour quinze remportés. Pas d’inquiétude pour autant du côté du Massachusetts. Kyrie Irving et sa bande se sont assurés un spot en Playoffs, ils peuvent donc gérer leur fin de saison régulière tranquillement. Chemin faisant, des blessures ont fait irruption chez les Verts, qui ont dû s’adapter en fonction de ces dernières. Il ne reste désormais que quinze matchs à disputer aux C’s, de quoi appréhender tout doucement les joutes de printemps qui s’amorcent dans un mois. Par conséquent, il y a fort à parier que certains joueurs majeurs de l’effectif seront mis au repos, étant donné le calendrier des Celtics (six équipes non playoffables à jouer) et leur position au classement. Le but pour Boston est d’arriver avec un roster complet et healthy pour débuter la postseason. C’est dans cette idée-là que Kyrie Irving prendra le temps qu’il lui faut pour revenir de la blessure contractée contre les Pacers hier soir. Uncle Drew a ressenti une douleur au genou gauche en fin de première mi-temps, et n’est pas revenu lors de la seconde partie du match, laissant son équipe s’incliner 99 à 97 au TD Garden. Sa blessure est gênante, embêtante, mais en serrant les dents, il aurait pu revenir pour le prochain match des Celtics, dans deux jours contre Washington. La franchise chapeautée par Danny Ainge est dans une situation confortable. Par conséquent, Kyrie et son coach sont unanimes : Irving prendra le temps afin de revenir à la compétition à 100%, ou presque. C’est ce que le fantastique meneur a confié à Jared Weiss, de Celtics Wire, qui a partagé les propos du joueur sur son Twitter :

« Je ne suis pas inquiet. Vu où nous sommes cette saison, je suis plutôt dans une situation confortable. Je pense de manière compétitive, c’est donc plus ou moins ce qui me préoccupe. […] Quand je reviendrai enfin sur le terrain, je veux me sentir au niveau auquel je m’attends à être, au niveau auquel je veux jouer, et être capable de le maintenir. Actuellement, je ne suis pas capable de le faire, et c’est ce qu’il faut que je fasse. »

À propos d’une éventuelle opération du genou, Kyrie ne se veut pas forcément rassurant :

« Je ne sais pas. Je n’espère pas. Je suis déjà passé par là auparavant. J’ai déjà eu une fracture de la rotule. […] Je pense que prendre des matchs de repos, être intelligent avec la gestion de cette blessure, me permettra d’être dans une meilleure posture pour ne pas être absent pour une longue période. C’est la dernière chose que je souhaiterais. »

Brad Stevens, via ESPN, va dans le même sens que son joueur, et compte le reposer quelques temps :

« On ne sait pas ce qui sa cache derrière le terme ‘douleur au genou’, et ça n’a pas l’air de l’inquiéter plus que cela. Mais évidemment, cela lui a provoqué des crises ça et là lors des cinq ou huit derniers jours. »

Comme depuis le début de la saison, on est unanimes du côté de Boston. L’ancien de Duke pense que du repos pendant une bonne semaine lui fera du bien, son coach et son management approuvent son opinion. Irving devrait donc rater quelques matchs, et faire son retour le 18 mars à New Orleans, ou le 20 lors de la réception d’OKC au TD Garden. Même s’il est un élément prépondérant, le dépositaire du jeu offensif des Celtics n’est pas indispensable pour aller décrocher des succès, en atteste la victoire 105 à 89 obtenue au United Center face à de faibles Taureaux il y a une semaine. L’effectif de Boston est tel que Terry Rozier III, Jayson Tatum, Marcus Smart et consorts peuvent bien prendre le relais lorsque des blessures surviennent. Surtout, hors du fait que le roster du Massachusetts est complet, leur position au classement est quasi idyllique. Deuxièmes à l’Est, les Verts commencent à prendre du retard sur les Raptors. Même avec Kyrie, il serait difficile de rattraper les trois matchs et demi qui les séparent de Toronto.

Les Canadiens sont bien devant, et si l’on regarde derrière les Celtes, on ne voit que des adversaires au loin. Les Pacers sont passés troisièmes après leur belle performance dans l’antre du TD Garden. Cependant, ils sont loin de venir mettre en danger la position de Boston, puisque les joueurs d’Indy ont sept matchs de retard sur ces derniers. Par conséquent, il n’y a aucune urgence pour les C’s, qui ont pour objectif la postseason, avec un roster complet. Lâcher quelques matchs sur la fin de régulière ? Pas un problème pour eux. Kyrie Irving va donc pouvoir se reposer tant qu’il le souhaite, en espérant qu’il n’ait pas à se faire opérer. Les Celtics devraient d’ailleurs récupérer Jaylen Brown d’ici une grosse semaine, suite à sa commotion flippante vécue à Minneapolis. Ils devront surveiller de près Daniel Theis, qui va passer aujourd’hui une IRM pour son genou. Malgré tous les bobos et absents, ça roule à Boston, et on pourrait même faire tourner un peu, et avoir l’occaz d’apercevoir Guerschon Yabusele un peu plus sur le parquet, lui qui n’a pas joué depuis le 6 février.

Pas de panique à Boston, on va profiter des petites blessures pour reposer les cadres en cette fin de saison, et faire en sorte qu’Irving arrive gonflé à bloc dans la meilleure partie de la saison pour lui. Keep calm and wait pour les fans des Celtics, la grand-messe des Playoffs ou le Kyrie Time arrivera bien vite pour les Verts. Pendant ce temps, Uncle Drew pourra s’occuper de son futur film, qui sortira en juin. Il pourrait être en Finales NBA dans le même temps. On a vu pire, comme promo.

Source texte : ESPNTwitter/@JaredWeissNBA

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top