Thunder

Preview Thunder – Spurs : l’impression que les Playoffs ont déjà commencé à l’Ouest

Russell Westbrook
Source image : NBA League Pass

Enorme confrontation cette nuit entre le Thunder et les Spurs. Oklahoma City reçoit San Antonio dans sa bouillante Chesapeake Energy Arena. Une affiche qui s’annonce depuis des années maintenant comme un classique de Conférence Ouest et de haut de tableau. Le cinquième rend visite au septième dans un match au sommet, à suivre dès 2 heures 30 en direct sur beIN Sports, évidemment.

Ce match semble bien être plus qu’un simple match. Une franchise historique, une autre qui veut créer l’histoire. Quel plaisir de voir ces deux formations s’affronter pour la course aux Playoffs à l’Ouest. Vous l’aurez compris, le septième reçoit le cinquième dans une affiche qui pourrait tout changer. Plus qu’une victoire, c’est une win sur un prétendant. Et à l’heure où tout se joue dans un mouchoir de poche, inutile de préciser l’importance de la rencontre. On commence par les visiteurs et les Spurs qui sont en mini road-trip. Les Texans se tapent du level en ce moment. Après avoir perdu face aux Warriors, San Antonio se déplace à OKC avant d’enchaîner à Houston. Trois matchs cruciaux donc pour le champion 2014. Pourtant cinquième, l’équipe de Pop est au plus mal. Sur les dix derniers matchs, les Spurs ont concédé sept défaites. Une stat qui fait mal pour un prétendant aux Playoffs, quand on sait que les dernières confrontations sont capitales pour espérer décrocher un ticket pour les séries éliminatoires. Face aux Warriors, on a assisté à un match plus que serré, où les deux teams n’ont rien lâché. Mais malgré les 30 points et 17 rebonds de LaMarcus Aldridge, en face, il y avait Kevin Durant et ses 37 points et 11 rebonds. Ce soir, il faudra évidemment s’appuyer sur LMA, une fois de plus. Non seulement parce que c’est l’homme en forme côté Spurs, mais aussi parce que le match-up devrait être à son avantage. En effet, au poste 4, Aldridge devrait logiquement être défendu par Carmelo Anthony. On connaît le talent de grand défenseur de Melo, si l’ancien Blazer décide de le faire bouger, on en connaît un qui va apprendre la valse. L’avantage d’Aldridge, c’est qu’il peut s’écarter et jouer au poste. S’il décide d’écraser Melo à l’intérieur, il y aura sûrement un switch avec Adams, mais dans ce cas-là, Bertans aurait clairement un avantage de taille sur l’ancien ailier des Knicks. Que ce soit le Letton ou Gasol à l’intérieur, absent face aux Warriors, il devrait être intéressant de jouer la carte de la taille chez les Spurs. Enfin, comme à chaque match face au Thunder, il faudra appuyer sur la second unit. Avec TP, Danny Green, Rudy Gay et même Joffrey Lauvergne, le banc des Spurs paraît clairement plus fort que celui d’OKC. Lauvergne devrait d’ailleurs avoir des tickets de shoots car on voit mal qui pourrait défendre sur lui quand Steven Adams se repose. PatPat n’y arrivera certainement pas. Revoir Nick Collison aka Mr Thunder paraît peu probable, bien qu’il se soit fait remarquer après un dunk face aux Suns et la joie de RussWest sur le banc. Quoi qu’il en soit, avec 37 victoires pour 28 défaites, il ne faudra pas lâcher ce match pour les hommes de Popovich. Une défaite et San Antonio repasse septième. Au contraire, une victoire les rapprocherait des Pélicans, actuels quatrième.

En face, OKC devra faire le taf à domicile. Avec 38 victoires pour 29 défaites, le Thunder est septième et pourrait bien passer cinquième s’il vient à bout des Spurs. Sur les dix derniers matchs, le bilan d’Oklahoma City est meilleur que celui de la franchise texane : six victoires pour quatre défaites, dont une récente win à domicile face aux Suns. On ne s’attardera pas sur la victoire en elle-même, tant le fait que l’équipe en face tank rend une win moins honorable. Mais le jeu produit par le Thunder, et notamment Russ, est à souligner. 27 points à 11/14 et seulement 2 pertes de balle, c’est ce qu’on attend du MVP en titre. Avec 8 rebonds et 9 passes, il a été une fois de plus très complet, sans pour autant se fatiguer. En forme, il faudra compter sur lui ce soir, car les guards des Spurs pourraient vite prendre l’eau. Il faudra également compter sur PG. Ce soir, il devrait être plus en mode two-way player que contre les Suns. Ce n’est pas qu’il n’y a pas à forcer niveau défense contre les Suns, mais l’histoire devrait être différente face à San Antonio. Il sera opposé et à Kyle Anderson, et pourrait éventuellement aider Melo sur le poste 4 pour défendre sur Aldridge. Il faudra aussi potentiellement jeter un œil sur Corey Brewer. On a longtemps ouvert le débat à OKC sur le poste 2, pour savoir qui devait starter depuis la blessure de Roberson : c’était Josh Huestis qui s’était imposé, choix par défaut, on ne va pas se le cacher. Mais Billy Donovan a trouvé une vraie option avec Brewer et le vétéran lui a rendu la confiance donnée. L’ancien Gator semble se faire une place à OKC en vue des Playoffs. Enfin, Adams sera une fois encore important dans le jeu du Thunder. Sur du jeu au poste, sur des écrans mais surtout sur le box-out, le Néo-Zélandais devrait s’éclater et afficher une nouvelle belle ligne de stats bien remplie. Ce qui fait peur reste évidemment le banc, et l’ajout de Huestis ne rassure pas énormément à la place de Brewer, quant on sait que Huestis n’est pas spécialement un scoreur. Si l’on s’attarde sur le starting five et les individualités qui s’y trouvent, celui d’OKC paraît toutefois au-dessus. Emmenés par ses deux All-Stars, le Thunder devra prouver qu’il est plus qu’un simple prétendant dans cette course aux Playoffs face à un gros de l’Ouest.

Superbe duel donc entre deux franchises qui ne devront rien lâcher si elles veulent l’emporter ce soir. Le coaching de Pop nous promet du beau jeu, on espère que celui de Donovan sera également bon. On espère bien sûr que du côté de San Antonio, Pau Gasol comme Rudy Gay reviennent, histoire d’avoir du beau spectacle. Des All-Stars des deux côtés, un franchise player en la personne de Nick Collison et une course aux Playoffs plus que palpitante entre le cinquième et le septième de l’Ouest. Vraiment, ce match a tout pour plaire.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top