Pelicans

Anthony Davis annoncé en day-to-day par les Pelicans : Nikola Mirotic prend l’intérim en tant que franchise player

Nikola Mirotic

L’IRM passé par l’intérieur a révélé une entorse à la cheville gauche et devrait lui coûter quelques matchs. Mobilisation collective obligatoire pour les Pelicans pour continuer à gagner.

Source image : YouTube

Les fans de New Orleans retrouvent le sourire. Les examens passés par Anthony Davis n’ont révélé qu’une légère entorse à la cheville gauche et les Pelicans ont listé leur star en day-to-day. Sûrement privés de leur intérieur ce soir face aux Wizards, les hommes d’Alvin Gentry devront redoubler d’efforts pour combler l’absence de Unibrow. 

C’était si beau que cela en devenait louche. Depuis la blessure de DeMarcus Cousins, le numéro 23 de NOLA endosse le costume de héros à chaque rencontre pour porter son équipe. Sauf qu’Anthony Davis a un passif avec l’infirmerie. Et à force d’enchaîner les matchs en prolongation, les back-to-backs et les gros temps de jeu (37,7 minutes par rencontre sur les dix derniers matchs), sa cheville gauche a fini par tourner contre Sacramento mercredi. Anthony Davis quitte le parquet et c’est toute la Louisiane qui retient son souffle. Si les Pelicans occupent une superbe quatrième place à l’Ouest, c’est en grande partie grâce aux mixtapes de son intérieur. Passage à l’IRM hier et les résultats sont finalement rassurants. AD ne souffre que d’une entorse à la cheville gauche selon Adrian Wojnarowski d’ESPN et les Pelicans l’ont listé en day-to-day. Un retour ce soir face à Washington paraît short mais les fans de New Orleans reverront leur star rapidement. En attendant, ses coéquipiers devront prendre leurs responsabilités et poursuivre la dynamique positive de l’équipe. Et il y a des raisons d’être optimiste.

Si Anthony Davis prend logiquement toute la lumière depuis un mois, ses partenaires ne sont pas en reste et contribuent à la forme étincelante des Pelicans. En tête de lice, Jrue Holiday. Derrière AD, l’arrière produit la meilleure saison de sa jeune carrière. 19,4 points, 4,4 rebonds et 5,8 passes par match pour le Californien qui commence à assumer les espoirs (et les millions) investis par sa franchise. Le joueur est bouillant en ce moment avec une moyenne de 23,4 points et 8,4 caviars sur les dix derniers matchs et un record personnel de passes en carrière contre les Clippers mardi avec 17 offrandes. En l’absence des tours jumelles, Holiday sera donc l’option offensive numéro un des Pelicans. La pression monte également pour Nikola Mirotic. Débarqué en février en tant que sixième homme de luxe, l’Espagnol remplit parfaitement son rôle depuis, assurant scoring et activité au rebond. AD à l’infirmerie, l’ailier fort devrait rejoindre le cinq majeur et s’il active son mode janvier 2018, cela va sans dire que les Pelicans rouleront sur la Ligue.

Ajoutez-y la polyvalence de Rajon Rondo et les banderilles d’E’Twaun Moore, les Pelicans jouissent en ce moment d’un collectif tout feu tout flamme porté vers l’attaque. Anthony Davis pourrait louper plusieurs matchs, un level-up est donc obligatoire pour le reste de l’équipe. Quand Nikola Mirotic claquera un 40-20 contre les Wizards cette nuit, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous avait pas prévenu.

Source texte : RealGM et ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top