Raptors

Fred VanVleet assassine Detroit en prolongation : les Raptors premiers qualifiés pour les Playoffs

Fred Van Vleet

C’est la vie que Blake a décidé de mener.

Source image : Dailymotion

C’était une rencontre de la plus haute importance pour les deux équipes. D’un côté, les Raptors avaient l’occasion de devenir la première équipe qualifiée pour les Playoffs cette saison. De l’autre, Detroit devait à tout prix gagner pour ne pas trop être distancé du Top 8 à l’Est. Si vous avez lu le titre, vous devriez avoir un petit indice sur ce qu’il s’est passé dans le Michigan cette nuit.

Malgré un classement et des dynamiques bien différentes, ce match promettait d’être serré à cause de son enjeu crucial pour chacune des deux franchises. A domicile, les Pistons voulaient mettre fin à leur série cauchemardesque de neuf défaites en onze sorties face au leader de la Conférence Est. Une manière aussi de faire passer un message aux Bucks et au Heat pour dire qu’ils n’ont pas encore renoncé aux Playoffs. Ça part plutôt bien pour les protégés de SVG qui parviennent à creuser un écart conséquent dans le deuxième quart-temps. On disait le banc de Toronto en grande forme, peut-être l’un des meilleurs de la Ligue, mais ce dernier a un peu craqué, laissant ses hôtes prendre jusqu’à 17 points d’avance avant la mi-temps. Mais les Raptors sont différents cette année et les pessimistes ont eu tort d’éteindre leur télé à ce moment-là. Loin de s’inquiéter, DeMar DeRozan a activé la machine au retour des vestiaires l’écart est complètement effacé avant d’entamer le dernier quart-temps du match. Le All-Star ne compte pas repartir avec autre chose que la victoire et met encore les bouchées doubles dans les dernières minutes de la partie. Il enchaîne 15 des 17 derniers points de son équipe avant le dernier buzzer. Mais en face, Blake Griffin ne se laisse pas faire et arrache la prolongation en postant Pascal Siakam. Bingo, on part donc pour cinq minutes de rab dans ce match très plaisant à suivre.

Comme souvent en overtime, c’est un peu la loterie. Mais DMDR est tout simplement trop chaud pour que les Pistons puissent l’arrêter. Il commence par provoquer un nouveau and-one, forcément converti pour s’offrir son 42ème point du match (à 16/28 au tir et 8/8 des lancers). Blake Griffin, encore lui, lui répond du parking à 37 secondes de la fin mais Reggie Bullock manque le tir du KO et sur la contre-attaque, DeMar élargit sur Fred VanVleet alors qu’il est lui-même encerclé par quatre adversaires. Tout seul dans le corner, le produit de Wichita State prend le temps de s’aligner avec sa cible et fait ficelle sans trembler. Il reste 1 seconde à jouer mais The Quake manque le tir de la gagne. 121 à 119, score final. Detroit peut être déçu alors qu’elle tenait presque sa victoire en première mi-temps. Au lieu de ça, les Pistons restent à cinq longueurs des Bucks, également défaits cette nuit. A l’inverse, Toronto devient la première équipe à valider son ticket pour les Playoffs grâce à cette victoire, la sixième d’affilée et la treizième en 14 matchs. De quoi arriver confiant pour le premier tour dans un peu plus d’un mois.

Les Playoffs s’éloignent un peu plus pour Motor City avec cette défaite. Ce n’est pas surprenant en voyant les récents résultats de cette équipe trop déséquilibrée pour réellement être dangereuse pour le moment. Courage Blake, il y aura des jours meilleurs.

BoxPistons oxRaptors

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top