Thunder

Preview Thunder – Rockets : retrouvailles entre deux vieux frères à la Chesapeake Arena

C’est une belle opposition que le public de la Chesapeake Arena aura la chance de suivre à partir de 2 heures, cette nuit. A Oklahoma City, les hommes de Billy Donovan auront à cœur de prouver à leurs supporters, à l’actuelle meilleure équipe de la Ligue et à toute la NBA qu’il ne faut pas les oublier cette saison. En face, James Harden revient à la maison, pour son passage bi-annuel. La dernière fois c’était à Noel, et ce soir, il y aura pas mal de tension pendant le repas de famille.

Oui, oui, oui. Ce genre de matchs, on en veut toutes les nuits. Ce récent classique de la Conférence Ouest s’annonce comme bien plus qu’un simple match de saison régulière. Sortez les mitraillettes, les AK-47 et les Rockets, ça va artiller. On commence par les visiteurs, Houston. Que dire, si ce n’est qu’ils sont excellents. 15 victoires de suite, ils n’ont plus perdu depuis fin janvier, le 26 précisément. Tous les gros, ou presque, y sont passés. Le dernier en date ? Boston, battu sur le fil grâce à un très bon dernier quart-temps des fusées (37 points). James Harden et Trevor Ariza ont limité la casse, Chris Paul a plutôt fait le taf, mais c’est le couteau-suisse de la franchise texane qui a une fois de plus fait pencher la balance. Eric Gordon, ou le sixième homme parfait. Il a posé 29 unités dans un match où il a shooté à 8/13 au tir, dont 7/11 du parking. Ce soir, Gordon pourrait une nouvelle fois être le facteur X. La second unit d’OKC est très faible et si Gordon met dedans, les filets vont prendre feu mais personne ne pourra l’arrêter. Les remplaçants du Thunder ne sont pas connus pour être efficace en défense, et cela pourrait être à l’avantage de celui qui détient le titre de meilleur sixième homme. On attendra également le probable MVP 2018, de retour sur la terre de ses anciens exploits. C’est l’occasion inespérée d’en placer une pour les fans d’OKC comme pour Russ, qui espère bien se saisir de ce précieux titre une deuxième fois, lui aussi. Enfin, Clint Capela devra se montrer, peut-être même plus que face aux C’s. C’est dans ce type de gros matchs qu’on attend énormément de lui. Contre Boston, il avait été remarquable au rebond, avec 17 prises, mais n’avait fini qu’avec 8 points à 3/6 au tir. Le combat sera rude à l’intérieur, mais Capela a le matos pour faire sa place. Enfin, les Rockets se doivent de gagner s’ils veulent garder la tête de la Conférence Ouest. Sur la côte Pacifique, Golden State affronte Brooklyn, autant dire victoire quasi-assurée. Si Houston ne s’impose pas dans l’Oklahoma, les Rockets pourraient repasser deuxième demain matin.

En face, OKC a les moyens de revenir à hauteur des Wolves. Avec 37 victoires pour 28 défaites, une victoire et le Thunder revient à hauteur de Minnesota. Oklahoma va vouloir prouver que c’est son année. Les gros, ils adorent les affronter. A domicile face aux Rockets, ils restent sur une victoire 112-107. Néanmoins, le Thunder a perdu au Moda Center contre un concurrent direct, dimanche. Ce soir, il s’agira de se relancer dans cette course acharnée des Playoffs à l’Ouest, et pourquoi pas envoyer un message en mettant fin à l’énorme série de wins des Rockets. Oklahoma City en est tout à fait capable, il suffit de regarder les individualités que possède la franchise pour comprendre que n’importe qui voudra éviter de s’y frotter pendant les séries éliminatoires. Le MVP en titre, Russell Westbrook, voudra clairement faire coup-double ce soir. Comme James Harden, il veut se saisir du titre de joueur de l’année, alors pourquoi pas poser un énorme triple-double des familles dans un match qui devrait être suivi par de nombreux spécialistes. En face c’est CP3, et ce n’est clairement pas lui qui va l’arrêter s’il a envie de briller. Le duel à distance entre les deux anciens coéquipiers pourrait valoir de l’or. A ses côtés, Paul George, Carmelo Anthony et Steven Adams seront présents. On pense notamment à Melo, qui a été mis au repos pendant le match face à Portland. Il devrait logiquement être présent ce soir, au même titre que le récent All-Star. Paul George devrait sans nul doute être plus dans le rôle de two way-player que jamais ce soir, avec James Harden comme adversaire direct en défense. Enfin, Steven Adams aura beaucoup de travail. On ne pense pas forcément à lui, mais une victoire passe essentiellement par le pivot néo-zélandais. Son côté physique est incroyable, et avec ses box-outs de référence, il devra gêner Clint Capela pour prendre un maximum de rebonds et potentiellement finir le taf. Le problème se trouve surtout sur le banc où il sera compliqué de répondre à un joueur comme Eric Gordon. Raymond Felton et Jerami Grant ont été bons face aux Blazers récemment, mais Corey Brewer comme Alex Abrines n’ont été d’aucune utilité. Il faudra croiser les doigts et espérer que les remplaçants soient dans un bon soir.

Le Thunder reçoit donc le Rockets dans un match qui va être plus que mouvementé. On connaît la Chesapeake Energy Arena, la salle sera comble pour accueillir le leader de l’Ouest. Ce match pourrait très bien être la rencontre piège pour Houston, attention donc à ne pas se faire surprendre pour enchaîner. Le Thunder, lui, a légèrement l’obligation de gagner s’il ne veut pas voir Denver passer septième à sa place dès ce soir.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top