Wizards

Preview Wizards – Raptors : potentielle preview de finale de Conférence à la Maison Blanche

beal wizards - pari

Satoransky-Beal contre Lowry-DeRozan, ça en fait du All-Star.

Source image : NBA League Pass

Ça y est, le mois de mars est arrivé, on commence à ouvrir les vrais débats. Si on ouvre celui sur la course au tanking, pourquoi ne pas ouvrir celui sur le dernier carré potentiel de chaque Conférence ? Car oui, ces deux équipes pourraient bien se retrouver dans quelques mois dans un contexte tout autre, les Playoffs. Énorme duel cette nuit à D.C. où les Wizards reçoivent les Raptors. Rendez-vous à 2 heure du mat’ !

Quel choc. Avec 43 victoires pour seulement 17 défaites, Toronto, actuellement premier de la Conférence Est, se déplace à Washigton. Forts de leurs 9 victoires dans leurs 10 derniers matchs (et encore, une défaite face aux Bucks de 3 points en prolongation), les Raptors s’en vont plein de confiance dans la capitale américaine. Ils pourront compter sur leur duo Kyle Lowry – DeMar DeRozan, plutôt régulier depuis le retour du All-Star break. Le meneur sera d’ailleurs l’une des clés de ce match. Habituellement, les deux backcourts de Toronto et de Washington sont considérés comme les deux meilleurs de l’Est. Mais sans John Wall à la mène, Kyle Lowry aura la place pour marquer les esprits à quelques semaines des Playoffs et de potentielles retrouvailles. A ses côtés, DeMar DeRozan aura fort à faire face à Bradley Beal, mais c’est justement dans ce genre de matchs qu’on l’attend. Les deux All-Stars devront briller s’ils veulent espérer s’imposer chez les Wizards. Car les dernières confrontations entre les deux équipes sont à l’avantage de la Maison Blanche. Le 2 février, il y a un mois tout pile, les Wizards recevaient déjà les Raptors. Résultat, victoire des joueurs de D.C., 122 à 119. Toronto voudra clairement prendre sa revanche au Verizon Center. Pourtant, les boss avaient été solides avec 52 points, 11 passes et 10 rebonds en cumulé. Valanciunas et Ibaka (respectivement 17 et 16 points) avaient aussi fait parler leur talent au scoring. On attendra également beaucoup de la rotation et du coaching de Dwane Casey, et par conséquent des joueurs comme Poeltl, VanVleet ou Siakam, qui se sont révélés former l’un des bancs les plus complets de la Ligue.

En face, les Wizards sont quatrièmes et une victoire leur permettrait de recoller aux Cavaliers. Car Bradley Beal réitérerait bien la performance qu’il avait déjà réalisé en début de saison. Si Washington mène les confrontations directes cette année (2-1), c’est en parti grâce à son All-Star. Dans la première confrontation début novembre, le shooting guard avait marqué les esprits avec 38 points. Fin novembre, DeRozan lui avait répondu avec 33 pions. Ce soir, ce sera clairement le match dans le match. Si Bill, une fois de plus orphelin de Boule, ne livre pas un gros match, difficile de croire que D.C. puisse réussir à taper la franchise canadienne, même à domicile. B-double sort d’un match difficile contre les Warriors et aura à cœur de se reprendre ce soir. Il faudra aussi compter sur des joueurs comme Otto Porter Jr. et Markieff Morris. En forme en ce moment, le premier a terminé la rencontre face aux champions 2017, hier, avec 29 points et 10 rebonds, tandis que le second a été complet avec 16 points, 9 rebonds et 4 passes. Enfin, Kelly Oubre Jr. a aussi son rôle à jouer et peut s’avérer important en tant que sixième homme – 19 points contre les Sixers, 13 contre les Bucks et 17 contre les Warriors (malgré un sale pourcentage). La win mercredi face aux Bucks 107-104 devra servir d’exemple. C’était déjà face à un concurrent direct, et avec un très bon début de match (14-0) et un Bradley Beal clutch, Washington avait réussi à l’emporter dans le Wisconsin. De bon augure pour ce soir, dans un match qui sent la poudre.

Cette nuit, la confrontation entre ces deux équipes semblent être bien plus qu’une simple rencontre de saison régulière. Si les Wizards gagnent, ils reviennent à hauteur des Cavaliers et battent les Raptors 3-1 sur l’année. Si les Raptors s’imposent, ils font revenir les rencontres de la saison à 2-2 et s’installent un peu plus en tête de la Conférence Est. On rappelle l’heure du show, 2 heures du matin !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top