Los Angeles Clippers

Preview Clippers – Rockets : les retrouvailles s’annoncent torrides après l’épisode du vestiaire

DeAndre Jordan

Cette nuit, c’est douceur, grâce, légèreté et élégance. Ou pas.

Source image : Youtube

Enfin ! La troisième rencontre de la saison entre les Clippers et les Rockets marque les retrouvailles entre les deux franchises impliquées dans l’histoire du vestiaire au Staples Center. Ça va sentir la poudre dans cette même enceinte cette nuit, à partir de 4h30 du matin, entre les premiers et les huitièmes de la Conférence Ouest.

Chris Paul revient dans son ancienne maison à l’occasion de ce duel intra-Conférence. Accompagné de James Harden et des snipers texans, ils essayeront de venir s’imposer au Staples Center. Mais Dédé et Loulou ne l’entendent pas de cette oreille. Lors du 16 janvier, date de la dernière confrontation entre les deux franchises, beaucoup de choses s’étaient passées. On se rappelle de la tension pendant ce match, avec, au centre des débats, un rouquin volant dénommé Blake Griffin. Entre son contact avec Mike D’Antoni, sa prise de bec avec Chris Paul, sa « passe » un peu appuyée sur Eric Gordon, puis son altercation avec Trevor Ariza qui a fait éjecter les deux joueurs, Blake a été omniprésent dans cette partie. On ne reviendra pas en détails sur l’incartade dans les vestiaires des Californiens de plusieurs joueurs de Houston après le match. Sanctions faibles, la NBA a peut-être souhaité masquer la gravité de ce qu’il s’est passé dans le locker room des Clippers. Ainsi, le contexte du match de cette nuit a tout pour être flamboyant : les joueurs faisant partie du trade de Chris Paul retrouveront leurs anciens coéquipiers, comme Luc Mbah a Moute, Sam Dekker, Lou Williams ou Montrezl Harrell. Cependant, il manque maintenant la pièce centrale de cette confrontation, qui aurait fait de ces retrouvailles un thriller épique. Blake Griffin est donc parti dans le Michigan, ce qui devrait apaiser les tensions. Malgré tout, de bonnes têtes à claques (coucou Austin) et caractères difficiles (coucou Trevor, Chris et consorts) pourraient rendre l’atmosphère du Staples Center électrique. De plus, l’enjeu est présent pour chacune des équipes, ce qui devrait rajouter du piquant lors des quatre quart-temps.

En effet, les Clippers sont repassés huitièmes à l’Ouest (32 victoires – 27 défaites), à égalité avec Denver qui a un succès et un revers de plus que les Angelinos. Ils viennent d’ailleurs de battre les Nuggets hier soir, notamment grâce à Boban Marjanovic, et essayeront d’enchaîner contre le premier bilan de la Ligue, pour consolider leur spot en Playoffs. Les Rockets, eux, sont assez incroyables, puisqu’ils restent sur 13 matchs victorieux. S’ils s’imposent à L.A. ce soir, ils seront sûrs de rester premiers à l’Ouest, qu’importe le résultat des Warriors à Washington. Cela amènerait leur série à 14 wins de suite, de quoi égaliser leur meilleure streak de la saison, obtenue entre mi-novembre et mi-décembre. Cependant, cela ne va pas être simple pour Houston. Les Clippers les ont battu sur leurs deux premières confrontations, dont une au Toyota Center. 10,5 points d’écart en moyenne à l’avantage de Los Angeles, la match-up s’annonce donc serrée, si ce n’est à l’avantage de la seule équipe avec un bilan positif face aux Rockets cette saison. Même si BG n’est plus là, « Lou Williams est l’homme de la situation« . Et c’est Chris Paul himself qui vous l’assure. On rappellera quand même que les hommes du Doc sont en back-to-back, alors que les Texans ont pu se reposer hier soir. Alors que côté californien, Avery Bradley, Jawun Evans et Danilo Gallinari étaient absents, cela devrait rester tel quel pour ce soir, sauf pour l’Italien qui est en day-to-day. Mike D’Antoni devra lui se passer de Ryan Anderson et Brandan Wright, alors qu’Eric Gordon et Clint Capela sont questionnable. Cela fait des atouts en moins face à DeAndre Jordan pour la lutte aux rebonds, secteur prépondérant pour vouloir gagner un match face à Houston. Pas de rebonds assurés, pas de jeu en transition, la vitesse étant une des forces des Rockets. En même temps, Fusées contre Bateaux à voile, on sait quel moyen de locomotion est le plus rapide. Cela s’annonce donc à la fois serré et tendu entre Clippers et Rockets, alors que pour rajouter une dimension supplémentaire, les Américains ont décidé de diffuser ce match à la télévision nationale.

Si tout se passe bien, on pourrait en prendre plein les yeux cette nuit, à partir de 4h30 du matin, sur beIN Sports. Si cela se passe mal, on devrait en prendre plein les oreilles, puisque les grandes bouches, ce n’est pas ce qu’il manque dans ce duel. En espérant qu’à la fin du match cette fois-ci, les adversaires se checkent sur le parquet, et ne se cherchent pas dans les vestiaires. Mais avouez-le, vous espérez tous un remake du 16 janvier, de la tension, puis du sang et des larmes. Bande de sadiques.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top