Los Angeles Clippers

Boban Marjanovic a marché sur les Nuggets : comeback des Clippers sur les épaules XXL de Bobinator

Boban Marjanovic
Source image : NBA League Pass

C’était mal barré, mais ils ont su faire le boulot pour l’emporter. Les Clippers sont revenus de loin pour s’imposer à Denver et resserrer la course aux Playoffs : la franchise de Los Angeles peut remercier Boban Marjanovic.

S’il est souvent pointé du doigt en rigolant à cause de ses dimensions inhumaines et sa dégaine à faire passer les monstres de Gears of War pour des peluches en velours, Boban reste une arme de choix que de nombreux coachs ont utilisé avec des pincettes. Gregg Popovich, Stan Van Gundy et maintenant Doc Rivers, la machine de guerre venue de Serbie est particulière car elle surchauffe assez vite, mais quand elle est lancée attention aux dégâts. Les Nuggets peuvent hocher de la tête à l’unisson, eux qui possédaient une confortable avance à domicile avant de s’incliner devant la puissance du géant. Près de 20 points de retard en milieu de troisième quart, effacés par le banc des Clippers et Bobinator à sa tête. Entre ses immenses bras qui protégeaient la peinture et son corps d’ogre donnant l’impression de voir un CM1 défendre sur lui en Nikola Jokic, l’ami aux grandes oreilles était au coeur de ce beau comeback californien. Et Mike Malone avait beau envoyer du renfort sur le phénomène, il n’y avait pas grand chose à faire. Catch sur pick and roll et finition, dunk dans le trafic en s’appliquant comme un grand, ce sont surtout ces tartes envoyées par les Nuggets qui rendaient fous les spectateurs du Pepsi Center car ce bon Marjanovic est plutôt du genre adroit aux lancers : 8/9 cette nuit, comment faire quand vous avez Shaq qui tire à 90% de réussite sur la ligne…? Sur sa courte séquence de jeu, Boban a été décisif et les Clippers l’ont suivi dans son entreprise de démolition.

Une qui avait de quoi donner de l’énergie à DeAndre Jordan et compagnie. Peu adapté pour ce genre de matchup avec un grand mou qui shoote de loin en Jokic, le pivot titulaire de Los Angeles ne pouvait qu’encourager son coéquipier serbe. Et mine de rien, les efforts de tout ce groupe, car on doit aussi souligner l’impact de Lou Williams et de Montrezl Harrell cette nuit, permettent à cette équipe de rester dans la course aux Playoffs actuellement. Bascule au niveau du classement ? Denver sort du Top 8 et Los Angeles réintègre l’élite. Le temps d’un soir, peut-être deux ou trois, qui sait, mais voilà la belle opération réalisée par les Clipps et qui aidera l’armée de la cité des anges à assumer son back-to-back. Oui parce que, c’est sympatoche de se ramener dans le Colorado et revenir au score pour finir par l’emporter, mais dans quelques heures les potes de Milos Teodosic affronteront… les Rockets, une petite équipe qu’ils connaissent bien. Au-delà de l’affaire des vestiaires et les souterrains empruntés par Chris Paul, ce sera aussi l’occasion pour James Harden de recroiser d’anciens coéquipiers à qui il voudra très certainement faire la bise avant comme pendant le match. Rien de mieux, par conséquent, que de se motiver en l’emportant à Denver la veille.

Le Far West est toujours aussi intraitable, le Top 8 change chaque jour et la moindre défaite coûte cher. Les Nuggets ont peut-être récupéré Millsap, mais ils ont surtout perdu en se faisant marcher dessus par Boban.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top