Heat

Preview Heat – Sixers : duel déterminant dans la course aux Playoffs à l’Est

Miami Heat

Le Heat aura besoin de tout son effectif pour venir à bout des 76ers de Ben et Jojo, et tous leurs copains.

Source image : NBA League Pass

Dans la course aux Playoffs à l’Est, un groupe de huit équipes commence à se dégager, celles qui se rapprochent d’une qualification en post-saison. Cela commence à sentir bon pour les Sixers, septièmes (32v-26d), et pour le Heat, huitième (31-29). Toutefois, attention au réveil de Detroit, et au push de Charlotte. Malheur au vaincu ce soir, qui se rapprochera de la ligne de flottaison, lors d’un duel déterminant prévu à 1 heure 30 du matin.

Cette rencontre entre Miami et Philadelphie va être déterminante pour la suite de la route vers la qualification en Playoffs pour ces deux équipes. Elles ne sont séparées que par deux matchs, entre le septième et huitième spot à l’Est. Les hommes de Brett Brown commencent à avoir une marge sympathique sur la neuvième place (5 matchs d’avance sur Detroit, 6 sur Charlotte). S’ils s’imposent, les joueurs de Philadelphie pourraient même passer devant les Bucks, en cas de défaite de ces derniers face aux Wizards. Miami, dans son American Airlines Arena, aurait tout intérêt à dominer son sujet. Un succès les rapprocherait de leurs adversaires du soir, et leur permettrait de prendre un peu d’air par rapport à la place du con, occupée actuellement par les Pistons. Plutôt défensif, le Heat n’est que la 28ème attaque de la Ligue avec 101,1 points par match. La défense autour de Whiteside en concède à peine plus (101,6 en moyenne), ce qui en fait la quatrième meilleure de NBA. Du côté de Phila, on marque la bagatelle de 107,6 points chaque rencontre, alors que 105,7 sont encaissés. Sur le papier, c’est serré. La rencontre s’annonce importante en termes d’enjeux, on peut donc s’attendre à de l’engagement, un match serré, avec de l’intensité en mode côte Est. C’est en tout cas le scénario souhaité, pour deux franchises aux bilans quasiment similaires, mais qui sont pourtant sur des dynamiques actuelles bien opposées.

Les Sixers restaient sur sept victoires de rang, avant dimanche soir et la défaite concédée au Verizon Center de Washington. À l’inverse, Miami a subi huit défaites sur ses dix dernières oppositions. Même s’ils ont enlevé leur dernier match, samedi soir contre Memphis à domicile, on est loin de la deuxième partie de saison 2016-17 de coach Spoelstra et son effectif. Pour rappel, ils avaient réussi à aligner 30 succès pour seulement 11 revers à partir de la mi-janvier 2017. Cette année, en partant de la même période, ils se sont déjà inclinés à douze reprises. Miami ressent le Heat que la huitième place et la mauvaise passe lui infligent. Il commence à y avoir urgence à South Beach. D’autant plus que leur adversaire de cette nuit s’apparente à une match-up complexe : déjà deux rencontres contre les 76ers, déjà deux défaites pour l’équipe qui a vu revenir son héros, Dwyane Wade à la trade deadline. L’écart moyen n’est que de quatre points, sur les deux oppositions qui se sont disputées au Wells Fargo Center. L’équipe floridienne voudra prendre sa revanche sur la franchise de Pennsylvanie, notamment par rapport au dernier match du 14 février, où les Sixers ont brisé le cœur du Heat en réalisant un come-back de 24 points, sans Embiid, blessé à la cheville. Ce soir, au programme, gros duel dans la peinture entre Jojo et Blanc-Côté, ainsi qu’une opposition de styles à la mène entre Goran Dragic et Ben Simmons. On notera les absences d’Olynyk et de McGruder pour les Floridiens, et celle de Justin Anderson pour les Sixers. En difficulté, notamment depuis l’arrivée de Marco Belinelli, Timothée Luwawu-Cabarrot n’a lui joué que quatre matchs sur les dix des 76ers en février, pour un temps de jeu moyen de 8,8 minutes. On espère qu’il pourra éventuellement s’exprimer face ce soir à l’American Airlines Arena.

S’il y a victoire du Heat ce soir, la franchise de Dragic reviendra à seulement deux défaites de leur adversaire du soir au bilan. Miami doit vraiment s’imposer cette nuit, face à des Sixers en forme, qui vont arriver avec l’intention de marcher sur le roster de Spoelstra. Trust the Process ? Le Heat va plutôt essayer de l’enrayer, dès 1h30 du matin.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top