Hornets

Les Hornets peuvent-ils encore aller aux Playoffs ? Charlotte a la pêche, le groupe veut y croire

Charlotte Hornets
Source image : YouTube

Vainqueurs de leur 4ème match consécutif, les Hornets sont aujourd’hui en forme et refusent d’abandonner. Dixième à l’Est, Charlotte peut croire encore aux Playoffs ? Les avis sont assez partagés.

Petite dédicace protocolaire, aux copains et copines qui affirment que leur franchise est qualifiée d’office. Pendant que Madame Irma distribue ses drogues, la NBA continue son petit bonhomme de chemin et le classement à l’Est laisse encore place à de nombreuses surprises. C’est notamment le cas des Hornets, équipe en galère sur toute la première partie de saison et qui commence à trouver son rythme idéal au meilleur moment. Un peu tard ? Peut-être bien, mais avec 22 matchs à jouer et un Top 8 qui est encore bien loin d’être fermé, les potes de Kemba Walker se sentent confiants. Il faut dire, premièrement, qu’un événement incroyable est en train de prendre place en Caroline du Nord : le groupe de Steve Clifford est tout simplement au complet. Une notion basique pour tout le monde certes mais qui était imprononçable jusqu’ici à Charlotte, à cause des aléas physiques du début de régulière. Coude pour Batum, fatigue pour Clifford, genou pour Zeller, épaule pour Carter-Williams, seuls Dwight, Kemba et Lamb ont pu zigzaguer entre les bâtons pour tenir tout au long de la saison. Par conséquent, avec un effectif réuni et une détermination retrouvée, les Hornets enchaînent les vrais résultats.

Quatre victoire de suite, sept sur les onze derniers matchs, le retard est encore conséquent sur des équipes comme Miami ou Philadelphie actuellement en place pour fermer le Top 8 mais Charlotte a ceci à son avantage : il reste 4 matchs à jouer face aux Sixers cette saison. Sereins, les potes de Joel Embiid ont de la marge, mais quand on voit la confiance avec laquelle les Hornets jouent en ce moment et le programme qui les attend, tous les scénarios doivent être envisagés. Deux fois Chicago, deux fois Brooklyn, des Knicks, des Suns, des Mavs, des Grizzlies et des Hawks en pagaille, il y a de quoi se servir. En fait, le plus dur sera surtout de carburer en déplacement, car les hommes de Michael Jordan auront 13 de leurs 22 derniers affrontements hors de leur salle préférée. Bien au-delà des stats, du menu ou même des matchups, c’est surtout ce que dégage ce groupe qui peut donner confiance aux fans. Chacun à son poste, avec des missions bien attitrées et des vétérans qui savent comment terminer le boulot, la fin de saison des Hornets pourrait surprendre pas mal de monde. De quoi alimenter un scénario un peu fantastique, ou bien nourrir d’énormes regrets en ayant relancé la machine un peu trop tard.

Annoncée en Playoffs par de nombreux observateurs en début de saison, Charlotte peut enfin jouer avec un groupe complet et se sent pousser des ailes. Too late ? Peut-être bien, mais les Hornets n’ont pas dit leur dernier mot. Les 4 matchs face aux Sixers auront une importance capitale dans la course aux Playoffs.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top