Timberwolves

Blessure au genou pour Jimmy Butler : entre déprime et anxiété chez les Wolves…

Jimmy Butler
Source image : NBA League Pass

C’est la pire chose qui pouvait arriver aux Wolves cette saison, elle a malheureusement eu lieu ce vendredi du côté de Houston. Sur un cafouillage face aux Rockets, Jimmy Butler s’est effondré et son genou a tourné.

James Harden était le premier à vouloir rejoindre son pote All-Star après la rencontre, afin de prendre des nouvelles. Voyant Jimmy quitter le parquet du Toyota Center avec un bras sur Cole Aldrich et l’autre sur Karl-Anthony Towns, le barbu ne pouvait s’empêcher de mal se sentir pour un collègue fortement apprécié. Et c’est peu dire si, dans le Minnesota, la peine était partagée. Depuis quelques jours, le monde de la balle orange s’agitait autour de Butler et notamment son temps de jeu égal à zéro lors du All-Star Game. Besoin de repos, besoin de se ménager sur une longue saison, l’ailier préférait jouer la carte assurance plutôt que de trop tirer sur la machine. Manque de chance, c’est dès la reprise que celle-ci lâchera, malgré les précautions prises. En toute fin de troisième quart-temps, une action pleine de hustle et typique de Jimmy voit ce dernier s’effondrer soudainement au sol, alors que le contact est quasiment nul. Bousculé par Nene quelques secondes avant, Butler reste debout mais c’est une fois le poids posé sur la jambe droite que l’intéressé s’écroule. Les deux mains sur le genou, l’image est forcément glaçante pour les fans des Wolves comme les observateurs appréciant simplement le jeu du joueur. Direction le vestiaire pour réaliser des rayons X.

Ces derniers ne montreront rien, donc pas de dégâts au niveau de la structure du genou. Cependant, pour en savoir plus sur la blessure en question, une IRM protocolaire sera prévue ce samedi et les résultats tomberont dans la foulée. Entorse ? Rupture ligamentaire ? Difficile à dire dans ces cas précis, car chaque joueur vit une blessure différemment. Une chose est sûre, comme Shams Charania de chez Yahoo Sports et d’autres médias sur place l’ont rapporté, l’ambiance est plutôt pessimiste chez les Wolves. Tom Thibodeau en premier, pointé du doigt par automatisme compte tenu de son passif avec les joueurs surchauffés, le coach de la forêt ne préférait rien avancer mais la tête disait apparemment le reste. Inutile de préciser que la perte de Jimmy Butler serait un véritable coup de massue sur le crâne de la franchise du Minnesota, elle qui veut retourner en Playoffs pour la première fois depuis 2004 et se garait gentiment dans le Top 4 de la Conférence Ouest. Avec Karl-Anthony Towns et Andrew Wiggins à bord, les espoirs sont toujours là et le talent est suffisant pour tenir, mais les Wolves sans Buckets ne sont pas vraiment les Wolves. On en saura davantage ce samedi soir, une fois l’IRM réalisée et les résultats transmis au grand public. Jusqu’ici, prières fortement recommandées, qui que vous soyez.

Leader d’une franchise élite de l’Ouest et prête à faire de belles choses en Playoffs, Jimmy Butler se retrouve aujourd’hui dans une triste situation. Impossible de savoir ce qu’il a précisément au moment où ces lignes sont écrites, mais on peut affirmer que l’inquiétude règne dans le Minnesota…

1 Comment

1 Comment

  1. Moi

    24 février 2018 à 8 h 48 min at 8 h 48 min

    Vous dites que c’est tout seul, mais sur la vidéo on (je en tout cas) vois les genoux de Butler et Anderson qui se cognent, sa blessure doit venir de la.
    Après je me trompe peut être,
    En tout cas bon rétablissement à lui et bonne chance pour les Wolves pour cette fin de saison

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top