Magic

Nikola Vucevic est de retour : enfin une bonne nouvelle dans une énième saison galère du Magic

Nikola Vucevic

Welcome back !

Source image : YouTube

Après 23 matchs de suite ratés par Nikola Vucevic à cause d’une fracture à la main gauche, le Monténégrin a enfin fait son retour sur les parquets hier soir. Le Magic a récupéré un de ses meilleurs éléments pour les 25 dernières rencontres de la saison. C’est une bonne nouvelle pour une équipe en galère totale cette saison, entre blessures à répétition et niveau de jeu très fluctuant. 

Avec Voutche, le Magic récupère non seulement un de ses meilleurs marqueurs all-time (neuvième sur l’histoire de la franchise), mais aussi son meilleur rebondeur chaque saison depuis l’exercice 2012-13. Le pivot était là lors du début de saison tonitruant d’Orlando, avec un bilan de 8 victoires – 4 défaites pour attaquer le championnat. Vous connaissez l’histoire, la franchise floridienne s’est écroulée par la suite. Sur un match juste avant Noël, Vucevic se blesse sévèrement à la main gauche. À ce moment-là, le bilan de la ville de Disney n’est pas incroyable, mais il est seulement de 11 victoires pour 23 défaites. La perte de leur seul vrai point d’appui à l’intérieur est préjudiciable pour Frank Vogel, qui doit composer entre les différentes blessures d’Aaron Gordon, Terrence Ross, Mario Hezonja, Evan Fournier… Résultat, en sortie du All-Star break, le bilan s’est aggravé : 7 succès pour 16 revers en l’absence du pivot. 18v-39d avant d’aborder la dernière partie de la saison, une triste 14ème place à l’Est, ça va de mal en pis. Le roster a à peine été modifié lors de la trade deadline, on note juste le départ d’Elfrid Payton aux Suns contre Devin Booker un deuxième tour de draft. Dans ce marasme ambiant, il était temps qu’Orlando retrouve l’intégralité de ses (faibles) moyens pour commencer à travailler à leur plein potentiel. Le retour de Vucevic et d’Aaron Gordon vont dans ce sens-là. Malheureusement (ou heureusement) pour le Magic, la victoire n’était toujours pas au rendez-vous hier, pour leur reprise à domicile contre les New York Knicks (défaite 113-120).

Cependant, le retour du poste 5 né en Suisse s’est, lui, bien passé. Alors que Frank Vogel annonçait avant le match que Vucevic et Gordon seraient titulaires, il notifiait également d’une restriction de minutes pour les deux revenants, qui devrait durer plusieurs rencontres. Résultat, Niko a joué 24 minutes, ce qui est plutôt conséquent pour un retour, son temps de jeu moyen avoisinant la demi-heure cette saison. Le Monténégrin a mis à profit ce laps de temps, et a été efficace : 8 sur 11 aux tirs, dont 2 sur 3 du parking pour un total de 19 points, 6 rebonds, 1 passe, plus 2 contres et 2 interceptions. Une bonne performance du complice de Vavane, qui devra confirmer lors d’une match-up plus complexe qui l’opposera à Joel Embiid et aux Sixers dimanche soir. Pour le Magic, même s’il ne faut pas le dire pour ne pas se faire taper sur les doigts (n’est ce pas Mark Cuban), le mieux serait que Nikola revienne en bonne forme, fasse des bonnes parties, mais pas trop afin de ne pas gagner beaucoup de matchs. Si le tanking semble irrémédiable pour l’organisation floridienne, l’été à venir va être important pour le Magic. Il va falloir changer des choses, et cela peut signifier d’éventuels trades. C’est pour cela que le Big Man se doit d’être performant. Il est sous contrat avec Orlando jusqu’en 2018-19, et deviendra un free agent après celle-ci. Si la franchise veut éventuellement faire fructifier la valeur marchande de Vucevic, cela devra se passer cet été, ou jusqu’à la trade deadline de 2019. Tout cela passe par une belle fin de saison de ce dernier. A voir ce que décidera de faire le management avec le joueur le plus ancien de l’effectif (6 saisons à Orlando) une fois la saison terminée.

Il y aura sans doute des bouleversements dans l’effectif du Magic durant l’été, pour mettre fin à cinq, bientôt six saisons sans Playoffs. En attendant, ça fait plaisir de revoir Nikola Vucevic en forme sur un parquet NBA, lui qui n’a pas eu une carrière si facile, en devant prendre le relais d’un certain Superman à son arrivée en Floride. Espérons que son retour permettra à Orlando de progresser et de construire sur de solides bases avec, à l’horizon, la saison 2018-19.

Source texte : John Denton / OrlandoMagic.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top