Mavericks

Amende de 600 000 dollars pour Mark Cuban qui parle de tanking : une semaine exceptionnelle à Dallas

Dallas cuban
Source image : YouTube

Dans la famille VDM, on demande les fans de Dallas. Quelques heures seulement après le dossier sordide déballé sur les coulisses des Mavs, c’est Mark Cuban qui a mis une cerise sur le gâteau de merde en prenant 600 000 dollars d’amende. What a week.

Difficile de réaliser meilleur combo que celui proposé par le propriétaire de la franchise texane. En l’espace de quelques jours, Cuban est passé du statut de gentil agitateur caché derrière des montagnes de dollars à celui de clown pointé par la NBA et à la tête d’une organisation bordélique. Et encore, ce n’est peut-être pas fini. Ce qu’on sait cependant, aujourd’hui, c’est qu’Adam Silver a envoyé une sacré amende à Mark concernant des propos tenus récemment dans le podcast House Call with Dr J, le 18 février dernier. Malin comme il est, Cuban s’est exprimé sur le tanking de sa franchise sans le moindre problème, en espérant que le dirlo n’entende pas son discours. Plutôt bien joué, Silver a de grandes oreilles et le retour de flamme a été violent : 600 000 dollars d’amende, la troisième plus grosse de toute l’histoire de la NBA. Alors certes, ce n’est pas la première fois et probablement pas la dernière qu’on voit le milliardaire sortir le chéquier avec le logo bleu-blanc-rouge en bénéficiaire, mais on tape quand même dans une somme énorme pour le coup. Le boss est le boss, et l’image de sa Ligue ne doit pas être touchée. Mettre en avant et féliciter publiquement la culture de la défaite n’est pas ce que Silver a prévu sur son agenda des 30 franchises en NBA, même si la pratique est bien connue.

« Je ne suis probablement pas censé dire ça, mais j’ai dîné avec certains de nos joueurs l’autre soir et nous voilà ici, à ne pas nous battre pour les Playoffs. Donc j’ai dit, « écoutez, perdre est notre meilleure option », dit Cuban dans le podcast. « Adam [Silver] détesterait entendre ça, mais au moins je me suis assis pour leur expliquer le processus. Et je leur ai expliqué quels seraient nos plans cet été, et le fait qu’on ne tankerait plus. On vient de vivre un an et demi de tanking, et ça a été brutal pour moi. Mais je crois qu’être transparent, c’est la clé quand vous voulez être un propriétaire stable et proche de ses joueurs. »

Être transparent, oui, mais pas dans un podcast qui peut être écouté par tout le monde dont le commish de la NBA. Il est évident que de nombreuses franchises tankent et ne se le cachent pas, en agissant ainsi dans leur utilisation des joueurs et leur recrutement. Mais en gardant un voile flou par rapport au public, ces mêmes équipes évitent une guérilla dirigée par les fans et qui pourrait créer une violente vague de protestations. Aujourd’hui, au moment où ces lignes sont écrites, il y a probablement 8 à 10 managements d’équipes qui abordent chaque soir de match en priant pour que la défaite soit au bout. Et ça, Silver le sait très bien. Il essaye de se battre contre cela en tentant de modifier sa Lottery et sa Draft, mais le dirlo sait que cela demandera du temps et des changements drastiques. Ce qui est formellement interdit, et ça on le voit bien avec cette amende, c’est la prise de parole publique venant des autorités de la Ligue comme les proprios, et qui mettent en avant ce culte de la lose. En envoyant ce tarot à Cuban, le boss veut aussi envoyer un message aux autres franchises. N’essayez même pas de faire de même, ou on rajoutera du zéro sans le moindre problème. Vu la semaine de Mark, on peut dire que c’est le point d’exclamation… et encore on est jeudi.

Des dossiers rendus publics sur les Mavs, la troisième plus grosse amende de l’histoire de la NBA, à ce rythme-là on va apprendre que Rick Carlisle a frappé ses gosses d’ici dimanche… Courage, chers fans de Dallas. Courage.

Source : ESPN

3 Commentaires

3 Comments

  1. benji

    22 février 2018 à 13 h 02 min at 13 h 02 min

    C’est quoi les deux plus grosses amendes de l’histoire ?

  2. celticonico27

    22 février 2018 à 16 h 06 min at 16 h 06 min

    All-Time Largest Team Fine: Timberwolves – $3.5 Million
    This is the largest fine ever issued in the history of the NBA. The Timberwolves were caught circumventing the salary cap in 2000. While attempting to sign Joe Smith, the Timberwolves used a sneaky secret contract to hide the true amount of money they planned to pay him.

    Je n’ai pas trouvé quelque chose entre le 600k de Cuban et le 3.5M des Wolves

    Ca pourrait être un bon sujet de Top 10 du lundi : le Top 10 des amendes les plus marquantes

  3. Oscar

    17 mars 2018 à 15 h 42 min at 15 h 42 min

    C’est vraiement fou comme amendes!!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top