Bucks

Giannis Antetokounmpo veut faire refroidir le moteur : « Je dois me reposer davantage »

Giannis Antetokounmpo

Difficile de lui dire stop, mais les genoux ont besoin de souffler.

Source image : NBA League Pass

De retour dans le froid et la neige de Milwaukee après le All-Star Game et le beau temps de Los Angeles, Giannis Antetokounmpo a déjà repris l’entraînement. Au programme, une session de shoots et de situations de un-contre-un, puis une interview exclusive avec Eurohoops. Le média européen est notamment revenu avec le Grec sur la question des blessures et du repos.  

Actuellement dans sa cinquième saison NBA, le Greek Freak a disputé 294 matchs sur 303 possibles. Un rapide calcul qui permet de dire qu’il en a manqué neuf, dont quatre cette saison. Pas mal pour un joueur qui tourne à 37 minutes de moyenne depuis octobre, l’un des plus gros totaux de toute la NBA. Lorsqu’il est sur le parquet, il influence complètement le jeu des Bucks et fait partie des franchise players qui ont la plus grosse influence sur leur équipe. Mais Giannis le sait plus que quiconque, son corps peut lâcher à tout moment. Pour preuve, l’EuroBasket 2017 manqué avec la Grèce à cause de problèmes mineurs au genou, mais qui pourraient bien s’aggraver avec le temps. C’est notamment dans l’idée de se préserver un peu et de prendre soin de son corps qu’il s’est permis quelques pauses cette saison, dont une coupure d’une semaine à la fin du mois de janvier. Il s’est expliqué à Eurohoops.

« Je voulais montrer à mes coéquipiers que je pouvais le faire, mais ils savent que j’ai mal. Quand je joue 40 minutes chaque soir, ils se demandent si je souffre ou si je peux jouer. Mais je leur ai dit : ‘Les gars, je vais couper pendant deux matchs, et je reviendrai meilleur.’ […] Les médecins disent que je joue trop. Je dois me reposer davantage. Cet été, je n’ai pas eu le temps de me reposer. Après les Playoffs, je suis directement allé au gymnase. Je suis allé voir Kostas [son petit frère, qui joue actuellement à Dayton en NCAA, ndlr] et j’ai travaillé pendant une semaine et demie avec lui. Je n’ai pas eu de repos, et c’est comme ça que la situation s’est détériorée. Après cette saison, j’aurai le temps de me reposer. »

On espère pour les Bucks que Giannis tiendra le coup mais la situation n’a rien de très rassurant quand on mate la longue liste de blessés à l’heure actuelle. D’autant que Milwaukee va énormément avoir besoin de son jeune leader. Actuellement sixièmes à l’Est avec 32 victoires pour 25 défaites, la course aux Playoffs dans la Conférence Est sera très tendue. Du troisième au neuvième spot, le classement est très serré et on pourrait s’attendre à voir les Pistons, actuellement en dehors du Top 8, tenter un énorme comeback avec l’arrivée de Blake Griffin. Quoi qu’il en soit, Milwaukee aura fort intérêt à préserver son chef de route. Car en le faisant jouer 37 minutes par match tout le reste de la saison, ils auront peut-être de la chance s’il ne se blesse pas, mais sa forme physique et mentale pourrait être touchée avant les Playoffs. On fait confiance à Joe Prunty, le nouveau coach des daims, pour trouver du temps de repos à Antetokounmpo. Il est certes jeune, mais une blessure au niveau de l’articulation arrive aussi par l’usure. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le staff médical lui a conseillé de se reposer. Quitte à passer à travers d’autres matchs, pourtant si importants.

Il reste 25 matchs au Bucks dans cette saison régulière. Giannis Antetokounmpo devrait sûrement prendre au moins un break supplémentaire avant le printemps. Ensuite, il faudra espérer que ça tienne tout au long des Playoffs car derrière, le Freak pourra enfin se reposer.

Source texte : Eurohoops

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top