Raptors

Le retour de Vince Carter à Toronto repoussé à plus tard : les Raptors ont d’autres plans cette saison

Vince Carter

Comme atteindre les Finales NBA par exemple ?

Source image : YouTube

Le retour de Vince Carter aux Raptors ? Les fans en rêvent. Mais si les rumeurs concernant Vinsanity et sa première franchise sont apparues il y a quelques jours, elles ne semblent plus d’actualité aujourd’hui.

On vous disait récemment que le meilleur dunkeur de tous les temps reviendrait peut-être à Toronto pour boucler la boucle. Revoir sa première idylle, une sorte d’hommage pour lui dire au revoir avant un départ. Aucune porte n’est fermée, et dès lors, des rumeurs sont nées entre lui et la franchise des Raptors. Bien que la trade deadline soit passée, tout restait possible puisque les Kings ont décidé de faire jouer les jeunes et VC aurait très bien pu négocier un buy-out pour rejoindre le Canada au plus vite. Josh Lewenberg, qui suit les Raptors pour TSN Sports, s’est exprimé sur TSN Radio.

« Ça intéresse beaucoup de gens de savoir si Vince Carter reviendra à Toronto. Après avoir discuté avec des sources proches, je peux confirmer qu’il y a eu des discussions pour un retour de Carter à la maison. Ils sont ouverts à un retour dans le futur, peut-être l’année prochaine. Mais je peux confirmer que ce ne sera pas pour cette année, c’est ce qu’ils ont décidé. »

En fait, la question se pose des deux côtés. Est-ce que Sacto serait prêt à se séparer de Vince Carter et est-ce que Toronto verrait une utilité à acquérir Vinsanity dès aujourd’hui ? On ne dit pas là que Toronto ne devrait pas engager Vince, mais pourquoi se presser ? L’équipe vit très bien, les rotations sont au top et la franchise caracole en tête de la Conférence Est avec 41 victoires pour seulement 16 défaites. Là où l’on veut en venir, c’est que le roster est parfaitement soudé et équilibré. Il vit dans un seul but, qui est de tout péter en Playoffs. Alors pourquoi tout chambouler en apportant un côté identitaire à la franchise, qui peut très bien attendre cet été ? Vince Carter aurait 42 ans et non 41, mais son apport serait de toute façon anecdotique. De plus, une arrivée dès cette année priverait l’effectif actuel d’une partie des louanges qu’il mérite. En effet, si les Raptors finissent premiers de leur Conférence et qu’ils arrivent à atteindre les Finales NBA (c’est le vrai but de cette franchise, on ne parle pas de finales de Conférence siouplaît), alors les fans et la toute la Ligue retiendront de cette franchise uniquement le côté sportif, ce qui est logique car ils le méritent. Mais si Vince arrive dès cette saison à Toronto, et qu’il prend sa retraite par la suite, que retiendra-t-on de cette saison chez les Raptors ? Le dernier salut de Vince Carter au Air Canada Centre. Ne serait-ce pas une offense que de faire venir un joueur, même historique pour la franchise, en cours d’année alors que cet effectif fait le taf à la perfection ? C’est ce que sous-entend Josh Lewenberg quand il parle du front office et du management des Raptors.

« Ils veulent que tout le monde soit derrière cette équipe pour viser quelque chose de grand en Playoffs, pas l’animation qu’un retour de Vince à la maison produirait. Ils pensent qu’un retour précipité ne serait pas juste par rapport au taf que les gars font depuis le début de l’année. Ce que les gens oublient, c’est qu’il y a encore une place dans l’effectif et que ce n’est pas Carter qui pourrait aider en Playoffs. Mais on ne sait pas tout, et si les Raptors ne veulent pas de Carter cette année, c’est potentiellement pour se renforcer pour les Playoffs avec un apport qui leur serait véritablement utile. Je pense que le management de Toronto sait quelque chose qu’on ne sait pas. Ils ont quelque chose en tête. »

Entre Vince Carter et les Raptors, ce n’est que partie remise, ne vous en faites pas. Mais si vous souhaitez vraiment qu’un ancien revienne à Toronto dès cette année, cela pourrait ne pas arriver par Vince Carter mais par Chris Bosh, selon Lewenberg. C’est ce que le management de Toronto aurait en tête alors que le double champion NBA avec Miami n’a toujours pas abandonné l’idée d’un retour sur les parquets à l’âge de 33 ans

Source texte : TSN Radio

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top