Knicks

Que tout le monde se rassure : Frank Ntilikina est bien dans les plans des Knicks

Frank Ntilikina

Et si finalement Franky bénéficiait de ces nouvelles arrivées ?

Source image : NBA League Pass

Depuis la blessure de Porzingis, les objectifs sont simples à New York : perdre un maximum de matchs, et développer les jeunes, en particulier dans le backcourt. Et si on a pu être inquiet pour Frank Ntilikina en voyant la surpopulation de guards à la suite de la trade deadline, après deux matchs, il semble que Franky soit bien dans les plans de la franchise new-yorkaise.

Frank Ntilikina, Jarrett Jack, Emmanuel Mudiay, Trey Burke et Ron Baker, qui est out jusqu’à la fin de la saison. Voilà les cinq meneurs des New York Knicks à l’issue de cette trade deadline. Oui, il y en a clairement un ou deux de trop. Mais malgré une concurrence accrue, notre Franky national ne semblait pas plus stressé que ça, et l’a confirmé lors de plusieurs sorties médiatiques. En même temps, le Français a été rassuré par son management qui a refusé de l’inclure dans un deal la semaine dernière. Jeff Hornacek a même déclaré que Frank pourrait devenir starter prochainement, selon la manière dont les choses évoluent. Il fallait bien ça pour nous rassurer, depuis que le Strasbourgeois a notamment vu débarquer Emmanuel Mudiay de Denver. Lorsque Hornacek a été interrogé sur comment il comptait gérer ses meneurs, le coach de New York a assuré que Ntilikina, Mudiay et Trey Burke allaient se partager le poste, et que les minutes de Jarrett Jack allaient drastiquement baisser.

Après deux matchs, il semble que le boss n’ait pas dévié de son idée initiale. Lors de ces deux défaites des Knicks nouvelle génération, c’est bien Jarrett Jack qui a débuté, mais le vétéran n’a par la suite même pas joué 10 minutes sur chacun des deux matchs. Ntilikina et Mudiay sont eux sortis du banc, et ont évolué ensemble la majeure partie du temps. Par exemple contre Indianapolis, Franky et Manu on joué 27 de leurs 30 minutes côté à côte. Face à Philadelphie, modèle identique puisqu’ils ont tous les deux joué 20 minutes. Trey Burke, lui, a eu un temps de jeu clairement inférieur de 7 et 4 minutes. Ntilikina et Mudiay semblent donc destinés à évoluer ensemble, d’autant plus que les deux coéquipiers sont francophones. Une complicité pourrait bien naître en les deux jeunes de 19 et 21 ans, et leurs récentes sorties confirment ce début d’émulation positive, puisque le Congolais a notamment parlé de grandir avec le meneur tricolore. Si on devait résumer, les places de Mudiay et Ntilikina semblent sécurisées pour l’avenir, à voir qui deviendra starter dans le futur. La troisième position sera donc disputée entre Jarrett Jack et Trey Burke, et on voit mal comment un des deux joueurs ne pourrait pas faire les frais de ce surnombre d’ici cet été.

Finalement, le nouveau roster des Knicks pourrait bien bénéficier à Franky, qui va vraisemblablement continuer son évolution avec un francophone à ses côtés. Voilà donc une demi bonne nouvelle pour les fans des Knicks, mais au vu de la situation actuelle de leur franchise, on ne doute pas que ce sera amplement suffisant.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top