Knicks

Pablo Prigioni bientôt de retour aux Knicks ? Pas de panique, les 35 meneurs des Knicks ne sont pas menacés

pablo prigioni

Un meneur gestionnaire et défensif formé à l’Européenne (en Espagne) pour chapeauter Frankie ? C’est toujours mieux que Jarrett Jack.

Source : Youtube

Les Knicks sont à la recherche d’un assistant coach pour encadrer leurs jeunes et nombreux meneurs. Alors qu’ils auraient déjà contacté Pablo Prigioni cet été, les Knicks pourraient bien réitérer leur offre maintenant que l’ancien de la maison est libre de tout contrat.

On s’est pas mal foutu des Knicks ces dernières semaines, notamment au sujet de la collection de meneurs que le Front Office New Yorkais a décidé de s’offrir. Une accumulation de jeunes joueurs  sur le poste un parmi lesquels aucun ne semble pour l’instant se détacher, et c’est justement là qu’interviendrait ce bon vieux Pablo. Les Knicks, qui ne jouent plus vraiment rien de concret depuis la blessure de Kristaps Porzingis, se concentrent désormais sur le développement de leurs jeunes pousses à fort potentiel, et le poste de meneur est le plus fourni dans la catégorie. Surtout maintenant que New York a bazardé Doug McDemortt. Bref, Emmanuel Mudiay, Frank Ntilikina et même Trey Burke apparaissent comme les trois principaux talents à développer, et l’expérience de la mène de Prigioni pourrait leur permettre de progresser, notamment dans le gestion de l’attaque et la défense sur l’homme. Ça tombe bien, c’est précisément les axes sur lesquels notre Frankie national entend forger sa carrière dans la grande Ligue.

Pour l’argentin, qui avait refusé l’offre des Knicks cet été pour devenir head coach à Baskonia, c’est une occasion rêvée de revenir dans la franchise NBA dans laquelle il a le plus joué en carrière (187 rencontres pour 3,9 points, 1,9 rebonds et 3 passes de moyenne). Le meneur était rapidement devenu l’une des coqueluches du Madison Square Garden, à force d’actions défensives et de hustle, notamment lors de la courte épopée de Playoffs en 2013. Avant la NBA, El Pablo s’était imposé comme un solide organisateur en Liga ACB, notamment à Baskonia ainsi qu’au Real. Cette rumeur vient en tout cas confirmer une chose : les Knicks ne semblent pas suffisamment confiants en Jarrett Jack pour le laisser prendre seul le rôle de mentor des jeunes guards de Big Appple. Le profil de Prigioni collant parfaitement avec le style de jeu à l’Européenne de Frank (Prigioni ayant effectué la majeure partie de sa carrière en Espagne), il n’y aucun doute quant au fait que son expérience et ses conseils seraient précieux pour le duo d’apprentis-meneurs des Knicks.

Pablo Prigioni a laissé un bon souvenir au Madison Square Garden, et il pourrait très bientôt y faire son retour pour encadrer Emmanuel Mudiay et Frank Ntilikina. De quoi en faire des gestionnaires plus fiables et les futures chouchous des New Yorkais. Avec un peu de grinta et du flop en bonus, c’est oui.

Source texte : Marc Berman, New York Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top