Magic

Nouvelle chance pour D.J. Augustin à Orlando : promu titulaire, le vétéran ne veut pas décevoir

DJ Augustin
Source image : Youtube

Après les secousses de la trade deadline, il est temps de faire les comptes du côté d’Orlando. Elfrid Payton rejoignant les Suns, c’est D.J. Augustin qui reprendra la mène au Magic. Une confiance donnée par le management et approuvée par ses coéquipiers. 

Signé pour quatre ans et 29 millions de dollars en 2016, D.J. Augustin connaissait les conditions du contrat et venait pour remplir une mission de meneur back-up derrière Elfrid Payton. Un duo qui a bien fonctionné puisqu’il a augmenté son temps de jeu depuis son arrivée en Floride. Conséquence directe de cette augmentation de confiance de la part de son coach, ses points, ses rebonds et ses passes ont aussi grimpé. Pour 20,8 minutes de jeu cette saison, le produit des Longhorns compile 8,8 points, 1,9 rebond et 3,8 passes. Mais depuis le départ du chevelu du côté de Phoenix il y a quelques jours, Gus est donc passé titulaire. Moins cher en coiffeur mais aussi avec une meilleure connaissance du jeu, il intègre donc un starting five temporaire composé de Fournier, Hezonja, Simmons et Biyombo, en attendant le retour de Gordon (hanche) et Vucevic (main). Quoi qu’il en soit, ces retours ont beau être prévus pour bientôt, ils ne devraient en rien changer l’organisation à la mène.

Car s’il y en a bien un qui peut faire le taf à Orlando pour distribuer la gonfle, c’est lui. Fort de ses 30 piges et des sept franchises dans lesquelles il a évolué, il a engrangé les points d’XP depuis le début de sa carrière. Augustin devrait garder cette place dans le cinq, et ne compte pas la lâcher. Une raison ? Son shoot à 3-points. Pour preuve, ses stats du parking (37,2% en carrière, 38,8% cette saison), l’un des meilleurs pourcentages dans la Ligue pour un meneur selon le quotidien Orlando Sentinel. On n’avait plus vu ça du côté du Magic depuis Jameer Nelson. Posséder un joueur comme D.J. Augustin capable de dégainer derrière l’arc n’est pas négligeable. Avoir un danger au shoot extérieur à la mène oblige l’adversaire à resserrer sa défense, et par conséquent créer de l’espace dans le jeu, que ce soit pour des drives ou des tirs extérieurs. Plus habitué à de telles responsabilités depuis ses premières années à Charlotte, D.J. est de toute façon prêt à tout pour donner raison à son coach et au management du Magic. Il s’est exprimé au micro de Josh Robbins.

“Avant, j’étais  remplaçant. J’ai été benché. J’ai été coupé. J’ai été tradé. J’ai tout fait. Donc, je sais comment me débrouiller et comment être prêt à n’importe quel moment, et c’est quelque chose dont je suis fier : être juste prêt, pour tout et n’importe quoi, pour aider l’équipe à gagner.”

Vétéran et homme à tout faire, D.J. Augustin compte bien retrouver son niveau du début des années 2010, lorsqu’il était à Charlotte et scorait 14,4 points de moyenne par match. Avec désormais plus de temps de jeu qu’auparavant et avec une équipe bientôt au complet, le meneur compte bien porter le Magic pour bien finir l’année. Et pourquoi pas aussi bien qu’elle a commencé.

Source texte : Orlando Sentinel 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top