Sixers

Preview Sixers – Knicks : Philadelphie convoite les Playoffs, ça tombe bien New York préfère éviter de gagner

Ben Simmons Joel Embiid Sixers

Le duel Porzingis – Embiid, ce sera l’année prochaine.

Source image : YouTube

Après la blessure de Kristaps Porzingis la semaine dernière, les Knicks ont officiellement lancé l’opération tanking. Ça tombe bien, ce soir ils se déplacent à Philadelphie à 1 heure du matin, chez des Sixers qui eux comptent bien valider leur ticket pour les Playoffs. 

Sale semaine pour les Knicks. Après une début de saison qui avait hypé toute la Grosse Pomme, l’année 2018 est arrivée et avec elle un dur retour à la réalité. Depuis le début de l’année civile, les Knicks ont en effet enregistré 16 défaites pour seulement 5 victoires. Si les Playoffs restaient potentiellement accessibles jusqu’à peu, la semaine dernière a bel et bien mis fin à tout espoir de postseason pour New York, et a même jeté un gros doute sur la suite de la franchise. Alors qu’ils accueillaient les Bucks au MSG, les Knicks ont perdu Kristaps Porzingis, la star lettone étant victime d’une rupture des ligaments croisés. Terrible nouvelle pour une franchise qui pensait enfin sortir la tête de l’eau après des années de galère, et qui comptait sur son intérieur pour être au centre de la reconstruction. La Licorne absente pour au moins un an, le management des Knicks va donc lancer l’opération tanking, et va tenter de descendre le plus bas possible dans les profondeurs de l’Est. Une opération qui semble bien partie puisque New York est sur une série de six défaites consécutives, une septième ce soir ne serait donc pas étonnante.

Si le moral des New-Yorkais est clairement au plus bas, à Philadelphie au contraire tout va bien. Le process poursuit son bout de chemin, et semble bien décidé à rester dans les huit premiers. Car même s’ils ne sont que huitièmes actuellement, les Sixers ont moins de défaites que le Heat, septième, possèdent autant de défaites que les Bucks qui sont sixièmes, et seulement une défaite de plus que les Pacers et les Wizards. Il n’est donc pas impossible de voir le Phila grappiller quelques places d’ici avril, histoire d’ajouter encore un peu plus de hype à la bande de Brett Brown. Il faudra quand même garder un œil sur les Pistons qui sont en embuscade à la neuvième place, l’équipe de Motor City semblant avoir trouvé un second souffle depuis l’arrivée de Blake Griffin. Donc hormis l’énigme Markelle Fultz, qui ne devrait pas revenir cette saison d’après les récentes sorties du GM Colangelo, tout va bien en Pennsylvanie. Joel Embiid et ses potes restent sur trois victoires consécutives, et espèrent bien continuer leur belle série jusqu’au All-Star Break face à des Knicks qu’ils ont déjà battu à Noël.

Un match qui semble presque joué d’avance, mais qui devrait rester agréable à regarder puisque de nombreux jeunes talents seront sur le parquet du Wells Fargo Center. Rendez vous à 1h du matin.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top