Sixers

J.J. Reddick calme le jeu autour de Markelle Fultz : laissons le rookie tranquille, il a tout son temps

Markelle Fultz

Sympa d’être rookie à Philadelphie

Source image : YouTube

Alors que tous les fans de NBA attendent avec impatience les vrais débuts de Markelle Fultz, il se pourrait bien que le meneur soit obligé de patienter jusqu’à la saison prochaine pour retrouver les parquets. Une situation très particulière que la franchise des Sixers a visiblement du mal à gérer. 

N’ayant joué que quatre matchs avant d’être arrêté par la franchise, Markelle Fultz restera l’une des grandes énigmes de la saison. Victime d’une blessure à l’épaule, les Sixers ne se sont jamais réellement prononcés sur une date de retour de leur rookie. Si cette communication a d’abord laissé perplexe de nombreux fans, plusieurs vidéos récentes de Fultz shootant à l’entrainement sont venues confirmer les craintes des fans de Philadelphie. On peut voir le numéro 1 de la Draft de 2017 shooter des lancers-francs avec un geste littéralement atroce, laissant transparaître une douleur toujours présente, ou alors un traumatisme. Le président et GM des Sixers, Bryan Colangelo, a d’ailleurs récemment déclaré qu’il n’avait jamais vu une blessure similaire dans le basket. Dans cette même interview, Colangelo avait déclaré qu’il ne savait pas si le jeune meneur serait de retour ou pas cette saison. Cette sortie médiatique était venue en réponse des nombreux commentaires qui avaient été faits autour de la technique de tir de Fultz, alors incapable de shooter de plus loin que la raquette. Et après son GM, c’est son coéquipier J.J. Reddick qui est venu défendre son meneur au micro d’ESPN.

« Il travaille très dur. Je comprends que les fans veuillent voir ses progrès, mais ça va peut-être prendre plus de temps que ce qu’on espérait. Il sera peut-être de retour sur le terrain bientôt. Je ne sais pas. Ce n’est pas mon rôle. […] Mais je ne comprends pas les gens qui viennent tous les jours à l’entraînement pour le voir shooter des pull-ups. Ça devient un peu obsessionnel. »

Difficile de contredire l’arrière de Philadelphie. Évidemment qu’on aimerait voir ce que donne le dernier first pick, au vu des performances dont sont capables les joueurs sélectionnés derrière lui cette saison. Et même si les vidéos disponibles donnent l’impression qu’il ne progresse pas, il est important de lui laisser du temps et de ne pas créer une atmosphère négative autour de lui. Alors qu’il n’a même pas 20 ans, le meneur doit pouvoir se concentrer au maximum sur sa récupération qui semble déjà assez compliquée comme ça, en essayant de ne pas écouter les commentaires qui sont faits sur lui à l’extérieur. De plus, ce n’est pas la première fois qu’un rookie à fort potentiel démarre sa carrière NBA avec un an de retard. Il n’y a qu’à regarder ses coéquipiers Joel Embiid et Ben Simmons. Le premier a mis deux ans avant de jouer régulièrement, et est désormais All-Star. Le deuxième a failli être étoilé dès sa première saison, et est favori pour le titre de Rookie de l’Année.

Un dossier qui ne semble pas prêt de se refermer. Si Colangelo ne se prononce pas sur un éventuel retour de Fultz cette saison, il est clairement préférable que le rookie prenne son temps et revienne au meilleur de sa forme en octobre prochain. Patience donc. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top