Jazz

La trade deadline risque de swinguer chez le Jazz : Rodney Hood en invité d’honneur ?

Rodney Hood
Source : YouTube

Cela fait déjà un bon moment que l’on entend parler de Rodney Hood dans des rumeurs de transferts. La fin du marché transferts approche et l’arrière du Jazz n’a encore trouvé aucun point de chute, alors que ce dernier compte partir selon Yahoo Sports. Mais de nombreuses équipes se sont renseignées et seraient prêtes à passer à l’attaque, via Marc Stein du NY Times

Avec 16,8 points par match, Rodney Hood se verrait bien autre part. Du moins, une envie d’ailleurs lui traverse l’esprit depuis quelque temps. Restant objectif et conforme au professionnalisme et à la rigueur que demande ce métier, il s’est confié à Yahoo Sports hier :

“Ça a été dur pour moi, ça l’a été, mais en même temps, je suis obligé d’avoir un taf. Pour ma famille, pour mes proches, ma priorité est d’avoir un travail et de me donner tous les soirs. J’ai passé de supers moments à Utah, mais peu importe où je joue, que ce soit là ou ailleurs, je vais rester professionnel. Je vais m’en tenir à ça. ”

Il s’est également permis d’ajouter qu’il ne se voyait pas rester à Utah, qu’il avait fait son temps ici et qu’il voyait bien qu’un avenir dans cette franchise se faisait sans lui mais avec de nouveaux joueurs : 

“Mon instinct est que je ne serai pas ici avant la date limite. J’ai apprécié jouer ici, mais je me suis senti isolé le mois dernier et je ne serais pas surpris si je partais. Les gens m’ont dit de remettre les choses dans leur contexte. Ça a été dur pour moi d’être dans cette situation, mais ça fait partie du processus. Je dois juste à m’améliorer et apprendre. Quoi qu’il arrive, je veux que les gens sachent que je suis resté pro et que j’ai joué. Je regarde juste vers l’avenir, en jouant les Playoffs. Ce qui doit arriver arrivera.”

L’arrière du Jazz, qui n’est plus que back-up depuis le début de l’année et l’éclosion en NBA du rookie Donovan Mitchell, a toujours pris cette décision de manière positive. Prendre exemple, même sur les plus jeunes, et accepter le sort qui est réservé. Une approche qui a notamment permis au Jazz de briller, et à Hood de rappeler le gentleman profession qu’il est. Il s’est par ailleurs exprimé sur son futur :

“Je suis très excité par mon avenir, par l’endroit où je me vois. Très excité pour mon futur, ce que je pourrai accomplir, je me suis toujours vu participer aux Playoffs et gagner. Je veux faire partie de cela et le ressentir. Mais si je reste dans l’Utah, je veux continuer à jouer, continuer à montrer que je peux être un leader, sur et en dehors du terrain. “

Dennis Lindsey, le GM d’Utah, se retrouve obligé de faire un choix par rapport à Rodney Hood, ce soir. En fait, soit tu le gardes, ce qui est un choix très intéressant, l’arrière scoreur du Jazz étant bon voire très bon actuellement (18 points, 2 passes, 1 rebond face à Memphis hier soir, 30 points à 12/14 face à New Orleans lundi). Dans ce cas-là, tu lui permets de devenir restricted free agent cet été. Ou tu te sépares de Hood, et à l’approche des Playoffs si jamais ton équipe arrive à les accrocher, tu perds non seulement un shooting guard mais aussi un défenseur sur les extérieurs adverses. Notons également que se séparer de Hood pendant la période entre l’après All-Star Game et l’avant Playoffs n’est pas malin si ton objectif premier est d’atteindre les Playoffs. Tu te sépares d’un joueur qui apporte ses 17 points par match en étant que remplaçant, et c’est un apport indéniable pour une franchise du level d’Utah. Maintenant, tout cela doit aussi être remis dans son contexte global, qui est que Mitchell représente le turfu du Jazz et quel que soit le résultat final de cette saison, tu sais désormais quel arrière avoir full-time en titulaire. C’est cette nouvelle donnée qui a chamboulé la saison de Rodney, comme ses fans. Par ailleurs, Marc Stein du NY Times a ajouté qu’une vingtaine d’équipes se seraient renseignées sur le dossier Hood. Plutôt fat, la pression sur le management du Jazz :

Dossier très intéressant que celui de Rodney Hood. On suivra dans les heures qui viennent comment Lindsey et le Jazz gère ce cas. De toute manière, Hood ne manque pas de prétendants, et ça devrait s’activer sur lui en ce début de soirée. 

Source : Yahoo Sports/NY Times


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top